Société

Moustiques en France : un fléau ? Mais pourquoi ?

Votre milieu de vie doit être sain et offrir des conditions optimales. En effet, il est essentiel de disposer d’un cadre de vie adapté pour bénéficier d’atouts à divers niveaux. Entre autres, votre santé, votre bien-être et votre épanouissement sont fortement influencés par votre environnement direct. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent considérablement affecter la qualité de vie exposant ainsi à de véritables troubles ou gênes.

En France notamment la recrudescence et l’augmentation du nombre de moustiques prennent une ampleur considérable. Elle expose d’ailleurs à des dangers importants. Découvrez à présent l’origine de ce trouble ainsi que des dispositions essentielles pour s’en préserver.

Les principaux moustiques en France


La France recense aujourd’hui 65 principales espèces de moustiques. En effet au fil des années, la présence des moustiques de certaines catégories notamment s’est faite de plus en plus importante dans diverses régions françaises. Certaines espèces de moustiques d’autres pays ou d’autres régions ont notamment migré vers la France exposant à des troubles divers. Toutefois, il est important de noter que toutes les espèces de moustiques en France ne sont pas dangereuses. En effet, tous les moustiques ne sont pas susceptibles de vous piquer ou encore de vous transmettre des maladies inquiétantes. Par ailleurs, certaines espèces de moustiques se proliférant considérablement sont bien à craindre.

Entre autres, un moustique tigre suscite à juste titre de grandes inquiétudes. Arrivé aux alentours de Nice il y a près de 15 ans, cet insecte vecteur s’est considérablement répandu. Heureusement, il est aujourd’hui aisé de s’en protéger grâce à certaines dispositions. Outre le célèbre moustique tigre appelé Aedes Albopictus, d’autres familles de moustique représentent un mal considérable. Il s’agit notamment des Culex et des Anophèles. Ces espèces de moustiques nocives et gênantes sévissent et envahissent différentes régions de France.

De même, il est important de parler des moustiques communs qui peuvent causer de réelles gênes au quotidien. Par ailleurs, aussi bien chez les moustiques communs que chez les moustiques tigres, ce sont les femelles qui infligent les piqûres et font le plein de sang. Pouvoir identifier les moustiques auxquels vous êtes confronté est une première étape pour vous en préserver.

Identifiez ces moustiques


Pour combattre efficacement les moustiques dans votre milieu de vie, il faut préalablement les identifier. En effet, les mesures à prendre et les attitudes à adopter face à une invasion de moustiques dépendent souvent selon l’espèce en présence. Évidemment, en absence de connaissances poussées, vous pouvez bien faire appel à un spécialiste. Toutefois, certains signes distinctifs ou caractéristiques permettent aisément d’identifier une espèce de moustiques. Le moustique tigre représentant un grave fléau notamment a des signes distinctifs clairs et aisés à repérer. Cette famille fait notamment partie du top 100 des espèces de moustiques les plus invasives au monde.

Ainsi, la présence de lignes blanches sur le corps, la tête et les pattes de ses insectes leur vaudrait le qualificatif « tigre ». Ce blanc sur un corps recouvert de noir donne bien à ce moustique un aspect tigre. En outre, le nom de ce moustique peut également être associé à son caractère agressif et rebelle. Chaque année, il est à l’origine d’un bilan très négatif en matière de nombre de morts. Poursuivant la constitution de cet insecte, il a une petite tête équipée d’un appareil buccal piqueur et suceur.

Sur son thorax, l’on distingue une première paire de pattes et une paire d’ailles. En outre, sur son abdomen, les deux autres paires de pattes sont fixées. Pour finir, il mesure généralement entre 5 et 8 millimètres. Si vous apercevez un moustique tigre, contactez aussitôt une autorité ou un professionnel sanitaire. Vous devez également faire un signalement sur les sites appropriés.

Présence des moustiques tigres : quels dangers ?

Si plusieurs moustiques ne sont pas nocifs pour l’homme, d’autres exposent à de réels troubles. C’est le cas par exemple des moustiques tigres qui sont fortement nocifs et exposent d’ailleurs à des maladies pouvant être mortelles. Une piqûre de moustique tigre se distingue clairement par certains facteurs. D’une part, le moustique commun n’attend pas la nuit pour commettre son forfait. En effet, il s’épanouit même en pleine journée. D’autre part, la douleur provoquée par la piqûre d’un moustique tigre est beaucoup plus intense. Selon la douleur provoquée par une piqûre et selon le moment où elle survient, vous pourrez savoir du type de moustique dont il s’agit.

Pour aspirer le sang d’une personne, les moustiques injectent en premier lieu une salive. Elle sert alors à fluidifier le sang pour faciliter l’aspiration. Cette salive a également la capacité de transmettre des maladies. Chaque année, le moustique tigre est alors responsable d’innombrables morts en particulier sur les continents asiatique et africain. Il transmet à grande portée les gènes de maladies d’une personne infectée à une personne saine. En outre, ces moustiques transmettent essentiellement un certain nombre de maladies :

  • le virus Zika ;
  • la dengue ;
  • le chikungunya ;
  • la fièvre jaune.

La présence de moustiques à votre domicile, sur votre lieu de travail ou dans votre environnement direct peut être fortement contraignante. En effet, vous vous exposez à des piqûres douloureuses, à une mauvaise hygiène, mais surtout à plusieurs maladies. En France métropolitaine, de nombreux cas de dengue ou de chikungunya ont été déclarés au cours de ces dernières années. Toutefois, il s’agit généralement de cas de personnes ayant contracté les maux hors de la métropole. Une fois de retour, ils deviennent alors des distributeurs de la maladie contractée grâce à l’intermédiaire des moustiques. Ainsi, il est capital de suivre certaines dispositions lorsque vous voyagez afin de ne pas vous faire infecter par des moustiques.

Les facteurs qui favorisent la présence de moustiques

Les moustiques sont des insectes qui se développent et se prolifèrent à une vitesse impressionnante. Ainsi, au lieu d’attendre sagement que vous soyez infecté, vous avez la possibilité de prendre des dispositions. Ces dernières permettent en effet d’installer d’éviter que des moustiques s’installent dans votre espace de vie ou de travail. Une fois des moustiques installés, les déloger nécessite beaucoup plus d’énergie. Pour prévenir la prolifération des moustiques notamment des moustiques tigres, commencez par les eaux stagnantes. Ces dernières favorisent en effet la reproduction des moustiques.

Les moustiques tigres femelles peuvent pondre jusqu’à 80 œufs tous les 3 jours.

Il ne faut que quelques millimètres d’eau à un moustique tigre femelle pour pondre ses œufs. Avec 1 cm d’eau pendant cinq jours, une larve peut se transformer en moustique adulte. Ainsi, il faut limiter au mieux la collection des réservoirs d’eau. Vous devez notamment veiller à nettoyer vos gouttières ou encore remplir de sable vos coupoles de bacs à fleurs. En outre, soyez attentif à tous les éléments de votre domicile exposés à la pluie. Ces derniers peuvent en effet retenir de l’eau. En outre, fermez et bloquez tous les passages potentiels des insectes.

Les symptômes d’une piqûre


Lorsque vous êtes victime d’une piqûre de moustique, vous n’arrivez pas automatiquement à identifier le moustique qui en est à l’origine. À moins d’êtres dans des conditions spécifiques, vous ne pourrez donc pas savoir s’il s’agit d’une piqûre de moustique classique ou de celle d’un moustique tigre. Par défaut, ces piqûres créent des boutons ou des démangeaisons. Lorsque par contre le moustique qui vous pique est porteur d’une maladie, vous vous exposez à des troubles conséquents. Vous pouvez notamment avoir une fièvre brutale, des courbatures ou encore des douleurs musculo-articulaires.

Les maux de tête, la fièvre et les gonflements articulaires sont également des signes qui peuvent apparaître lorsque vous êtes piqué par un moustique porteur. Par ailleurs, vous êtes également susceptible d’avoir des troubles cutanés, des céphalées et des sensations de male aise. Lorsque vous ressentez des signes habituels ou les symptômes cités, vous devez impérativement consulter un médecin pour vous préserver.

Comment se protéger et s’en débarrasser ?


Les moustiques tels qu’ils soient peuvent être combattus et éradiqués d’un milieu habité. Toutefois, en fonction du niveau d’installation des moustiques, les mesures à prendre peuvent être plus importantes. Il est alors beaucoup plus préférable de prendre les dispositions idoines pour prévenir l’installation de moustiques. Lors de voyages délicats, prenez vos dispositions avec des vêtements longs et amples. Privilégiez en outre des vêtements de couleurs claires, car les moustiques sont attirés par les moustiques sombres. De même, vous pouvez pulvériser votre peau et vos habits avec des répulsifs. Ces substances sont disponibles sous diverses formes avec des compositions spécifiques. En outre, vous pouvez protéger votre jardin des moustiques tigres par le simple fait d’y planter de la citronnelle.

Dans vos espaces extérieurs, vous pouvez également vous servir d’insecticides naturels ou d’autres substances. Une alternative quelque peu glauque, mais efficace consiste à se servir de chauves-souris. Ces dernières se nourrissant de moustiques, elles nous en débarrassent efficacement. Il existe également des pièges anti moustiques avec une grande utilité. Au nombre des répulsifs à utiliser pour vous séparer des moustiques vous avez le choix entre des bougies, des lampes, des sprays ou encore des spirales. D’un autre côté, il est également nécessaire de savoir que nous attirons différemment les moustiques.

En effet, en fonction de différents facteurs, une personne a ou non beaucoup plus de chance de se faire piquer par un moustique. Pour finir, le groupe sanguin, l’odeur et la respiration sont autant de facteurs qui peuvent rendre une personne beaucoup plus appétissante pour des moustiques.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer