Economie

Levage et manutention : Faut-il louer ou acheter le matériel nécessaire ?

Il peut arriver qu’une entreprise ou un particulier ait besoin de matériel de levage (et/ou de manutention), et ce dans un but précis. Dans l’optique d’atteindre ce but, le besoin d’acheter des chariots télescopiques, par exemple, peut alors se faire ressentir. Avant de passer à l’acte d’achat, il convient de bien analyser le contexte dans lequel ces chariots télescopiques vont être utilisés, car cet achat suppose également d’investir du temps et de l’argent dans leur entretien. Lorsqu’il s’agit d’une opération à court ou moyen terme, le plus adéquat est souvent d’opter pour la location de chariots télescopiques afin de profiter de certains avantages. Mais force est de constater qu’opter pour l’achat de ce matériel de levage procure également ses avantages. Quelle est donc la bonne décision à prendre ? Faut-il louer ou acheter le matériel de levage ? Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment faire votre choix.

Conteneur, Chargement, Port, Transport, Enveloppe, Fret

Qu’appelle-t-on matériel de levage et de manutention ?

Il s’agit simplement de l’ensemble des engins et accessoires qui participent au levage d’un paquet au poids important. Même si certains professionnels font la distinction entre les deux, généralement les appareils de levage et de manutention sont considérés comme appartenant à la même famille.  

On distingue plusieurs types d’engins conçus pour le levage et la manutention :

  • Les chariots télescopiques ;
  • Les chariots élévateurs ;
  • Les ponts roulants ;
  • Les diables ;
  • Les transpalettes ;
  • Les grues à tour ;
  • Les grues mobiles.

 

Matériel de levage : pourquoi opter pour la location ?  

La location du matériel de levage se révèle particulièrement avantageuse seulement dans certaines conditions.

La première situation est celle où l’entreprise (ou le particulier, c’est selon) ne dispose que de moyens financiers limités dans le cadre de son opération. Le second cas concerne l’utilisation du matériel de levage de manière peu fréquente. Il en est de même si l’utilisation ne va se faire que sur une courte période. La dernière option concerne l’utilisation d’un matériel assez diversifié. Dans ces cas, nul besoin de se ruiner en achetant tout un ensemble de matériel de levage.

Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte les avantages procurés par la location de ce type de matériel.

 

Les points forts de la location

Dans un premier temps, choisir de louer son matériel de levage va permettre au particulier de ne pas avoir à prendre charge l’entretien du matériel. Cela est un point avantageux parce que cet entretien est délicat et inclut également la réparation des engins (lorsque ceux-ci tombent en panne). En effet, une entreprise spécialisée dans la location de chariot télescopique est obligée d’en assurer l’entretien et de prouver que le matériel est conforme aux différentes normes en vigueur en délivrant un certificat de conformité.  

Puis, il y a l’aspect économique à prendre en compte. Lorsqu’il s’agit d’une utilisation sur un court ou moyen terme, la location de matériel permet d’éviter à ce que des frais importants soient engagés. Néanmoins, il est important de préciser qu’il existe une location avantageuse sur une longue durée. Un autre point fort de la location concerne l’utilisation d’un matériel diversifié. Dans ce cas, la location est avantageuse dans la mesure où elle permet de choisir et adapter le matériel en fonction des besoins. En plus, la location permet aisément de retirer des engins lorsque certaines tâches ont été accomplies (un point fort qui n’aurait pas pu exister s’il avait été question d’achat).

 

Les points faibles

Néanmoins, il convient de souligner que la location a un point faible. Il est important de se renseigner sur cette faiblesse afin d’effectuer son choix dans les meilleures conditions.

Dans la location, le partenaire qui a besoin du matériel dépend pleinement de l’entreprise qui le lui loue. Il peut, par exemple, arriver que certains modèles d’engins manquent à l’appel à des moments précis. Cela n’est pas idéal lorsque le partenaire se retrouve en situation d’urgence. Le partenaire est donc obligé d’attendre le renouvellement du stock ou forcé de s’adresser à une autre entreprise de location.

 

Les différents types de location

Dans ce contexte, on rencontre principalement deux types de contrats de location : celui établi pour une durée courte et l’autre mise sur pied dans le cadre d’une longue durée.

En ce qui concerne le contrat de courte durée, il y a des avantages à mentionner. C’est le cas par exemple lorsque le contrat est effectué dans le cadre d’un déménagement. Idem pour des livraisons. Par ailleurs, cette location permet, en outre, de tester les dernières innovations technologiques en termes de machines. La courte durée est également bénéfique lorsqu’il faut répondre, dans un délai court, à un besoin spécifique (par exemple : déplacer un nombre important de cartons en moins d’une semaine).

La location de longue durée, quant à elle, peut aussi être avantageuse à certaines conditions. D’abord, il s’agit de périodes bien définies pendant lesquelles des besoins doivent être satisfaits. C’est le cas par exemple lorsque les besoins sont saisonniers. Ce type de contrat est aussi bénéfique lorsque l’activité de l’entreprise est irrégulière. Ensuite, il y a l’argument économique qui veut qu’on ait droit à des réductions de prix de plus en plus importantes au fur et à mesure que la durée de location s’allonge. Enfin, en choisissant ce contrat, l’entreprise ou le particulier se voit offrir l’entretien et la maintenance des engins loués.

Que la location soit effectuée sur la base d’une courte ou sur celle d’une longue durée, il est possible d’opter pour la formule selon laquelle un chauffeur se charge spécialement de la conduite des différents engins. Cette formule a un double avantage. D’abord, avec ce chauffeur compétent, la formation du personnel n’est guère nécessaire. Secundo, cette formule permet de gagner du temps. En effet, grâce à son expérience, le chauffeur spécialisé prendra soin de l’engin et sera plus rapide dans l’accomplissement des tâches, par rapport à un chauffeur fraichement diplômé.

Conteneur, Verladekran, Sunrise, Port, Chargement

Les intérêts qu’il y a dans l’achat de matériel    

Étant donné le caractère définitif de l’achat, les différents modèles d’engins doivent être étudiés en fonction des différents paramètres que sont : les avantages, les inconvénients, les prix, les performances, l’entretien et les modes de fonctionnement. Dans certaines situations, l’achat de matériel de levage et manutention peut se révéler être une option plus intéressante que la location. Par exemple : si l’utilisation du matériel va se faire quotidiennement et sur une longue période alors il vaut mieux opter pour l’achat.  

Au premier abord, ceux qui sont disposés à acheter doivent savoir que le marché propose des engins neufs ou d’occasion. Le matériel neuf sera plus onéreux, mais disposera de l’avantage de la garantie offerte par le fabricant. Certains vendeurs offrent également de prendre en charge la maintenance et l’entretien pendant un certain temps (tout dépend de comment l’achat a été effectué).

L’achat recèle d’autres avantages. Certains chariots peuvent effectuer différentes tâches. Pour cela, ils ont besoin de certains accessoires supplémentaires. En optant pour l’achat de l’engin et de ses accessoires, il y aura une meilleure productivité. Par ailleurs, dans le cas du levage et de la manutention, les engins achetés peuvent être revendus (ce qui n’est guère possible dans la location). En plus, les reventes de ce type de matériel garantissent d’obtenir des prix intéressants.

 

Achat de matériel de manutention et levage : quels en sont les points faibles ?

Ils ne sont pas nombreux. Afin de mieux étudier l’offre, il faut prendre en compte les inconvénients dans l’acte d’achat.

Le premier point faible réside dans les prix du marché. Le matériel de levage et de manutention est assez onéreux. Mais en plus de ça, le prix d’achat ne représente pas la somme totale qu’il faudra investir. En effet, il faut également considérer les autres frais qui vont permettre d’utiliser la machine de façon optimale. On peut citer : les frais de carburant (selon le modèle acheté), les frais de réparation, les frais d’entretien, l’achat d’accessoires supplémentaires, la souscription à certaines assurances (selon le modèle et selon l’utilisation)…

Dans le cas du matériel d’occasion, en dehors du prix (qui n’est guère abordable), il faut également s’assurer que l’engin fonctionne comme il faut et qu’il n’y a guère de vices cachés. Ensuite, l’achat d’une machine de levage ne convient pas lorsque l’utilisation qui lui est destinée ne sera qu’occasionnelle. Et enfin, il faut remarquer que les prix vont varier en fonction du vendeur, mais aussi en fonction des modèles proposés. Pour faire le bon choix, il convient donc ne pas se presser et de comparer plusieurs offres disponibles sur le marché.

 

Quelques précautions à prendre

Sachant que la présence d’une signature sur un contrat engage son propriétaire, peu importe qu’il s’agisse de la location ou de l’achat, il faut être attentif à certains détails avant de signer le contrat.

Dans le cas de la location, il faut vérifier l’état de l’engin de façon minutieuse, mais également faire attention aux conditions du contrat. Lorsque l’engin souffre de quelques défauts, il faut que cela soit porté à la connaissance du loueur via un document écrit. Ainsi, ce dernier est tenu de délivrer un matériel en bonne qualité et respectant le contrat.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer