Société

Vols en retard : quelle procédure suivre pour se faire indemniser ?

S’il est vrai que tous les aéroports peuvent par moment connaître des perturbations dans la programmation des vols, il est tout aussi vrai que certains sont mieux par rapport à d’autres. Ainsi, en matière de retard, l’aéroport de Rennes est parmi les mauvais élèves depuis quelque temps pour diverses raisons. Cette situation crée de nombreuses frustrations dans le rang des passagers qui se retrouvent bloqués et connaissent des pertes importantes. Heureusement qu’il est tout à fait possible d’obtenir une compensation sous forme d’indemnisation pour soulager les passagers victimes de vols en retard. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette loi encore méconnue par la plupart des voyageurs.

Rennes Bretagne est l’aéroport français le plus impacté !

L’Aéroport de Rennes offre généralement de nombreux vols vers la France, l’Europe et l’international. On dénote au total plus de 120 destinations desservies par les 7 compagnies aériennes régulières, dont Air France. Au départ de Rennes Bretagne, ce sont plus de 15 destinations disponibles de la capitale à la Corse. Cependant, des perturbations de l’espace aérien ou divers problèmes peuvent occasionner des retards, voire des annulations de certains vols. C’est ce qui ressort d’une étude effectuée par différentes sociétés spécialisées dans les réclamations pour tout ce qui concerne les droits des passagers aériens.
Cette situation est désastreuse aussi bien pour la compagnie aérienne que pour les passagers. Cela s’explique par la prise de conscience des passagers de leurs droits lorsqu’ils font face à un retard de vol. Cela commence à entraîner une augmentation significative des coûts d’indemnisation pour les compagnies aériennes. Ceci les oblige par la même occasion à tout mettre en œuvre pour limiter le plus possible les risques de retard, voire d’annulation.

Quels sont les droits du passager aérien pour vols en retard ?

Le transport aérien a connu un essor considérable ces dernières années, et le droit des passagers est aujourd’hui au cœur de toutes les préoccupations. Ainsi, un cadre législatif a été mis en place afin de garantir un minimum de droits aux passagers. Ces dispositions qui sont à la fois contraignantes et supranationales ont pour but de faire en sorte que les compagnies aériennes se mobilisent pour éviter au maximum les perturbations. Le caractère supranational du cadre législatif est primordial, car les compagnies aériennes ne desservent pas qu’un pays.

Ainsi, à la faveur d’un règlement du Parlement européen, en cas de retard d’avion important, le refus d’embarquement et l’annulation de vol donnent droit au remboursement du billet. Certains ne le savent toujours pas, mais en tant que passagers aériens, ils possèdent des droits qu’ils peuvent revendiquer lorsque cela est nécessaire. Selon certains critères, vous pouvez demander à votre compagnie aérienne une somme à titre d’indemnisation. Cette demande n’est valable qu’à partir des 2 heures de retard ou plus.

Pour être éligible à une indemnisation, votre retard ne doit pas être engendré par une circonstance extraordinaire. Il est question là d’un événement indépendant de la volonté de la compagnie et qui n’aurait pas pu être évité malgré toutes les précautions nécessaires prises au bon déroulement de votre vol. Ainsi, lorsque vous devez prendre votre vol Air France à l’aéroport de Rennes et que celui-ci a du retard, vous pouvez réclamer une indemnisation à la compagnie.

Informez-vous sur le montant de l’indemnisation pour retard de vol

Si vous êtes éligible à une indemnisation pour vols en retard, vous devez savoir que la compensation n’est pas systématique et que le montant n’est pas fixe. Celui-ci varie en fonction de différents facteurs que sont l’itinéraire, le temps de retard, etc. De manière générale, ce dernier varie entre 250 euros et 600 euros. Il est réparti comme suit :

  • 250 € pour un trajet inférieur à 1500 km ;
  • 400 € pour un vol entre 1500 km et 3500 km ;
  • 600 € pour un vol supérieur à 3500 km.

Cependant, en dehors des situations météorologiques qui ne dépendent nullement de la volonté de la compagnie aérienne, d’autres conditions la rendent exempte de vous accorder toute indemnisation. Il s’agit notamment du fait que vous soyez prévenu au moins deux semaines à l’avance d’un quelconque retard. De plus, pour avoir droit à une indemnisation, il est indispensable d’être en possession d’un certain nombre de documents.

Ainsi, lorsque vous êtes bloqué à l’aéroport, au lieu de laisser le stress prendre le dessus, vous pouvez vous occuper à recueillir tout ce dont vous avez besoin pour avoir un dossier solide. Vous pouvez donc demander à la compagnie une confirmation écrite de la raison du retard. Ce temps peut vous être également utile pour collecter les preuves photo, reçus ou bons pour vous assurer de tout avoir au moment de faire valoir vos droits.

Bénéficiez de services additionnels à l’aéroport suite au retard

Conformément au règlement européen en vigueur en ce qui concerne le trafic aérien, lorsque vous êtes à l’aéroport et que vous vous rendez compte que le vol est retardé, vous pouvez décider d’attendre. Dans ce cas, la compagnie aérienne avec laquelle vous devez voyager a l’obligation de vous fournir un service de restauration avec des boissons incluses. Mais là encore, il existe des conditions préalables pour contraindre une compagnie à vous prendre en charge. La première est que le départ de vol retardé doit forcément être dans un pays de l’Union européenne. De même, s’il s’agit de cas exceptionnel comme des conditions météorologiques, la compagnie peut ne pas honorer l’obligation de prise en charge.

De ce fait, pour un retard de plus de 2 heures quand le trajet fait moins de 1500 km, vous aurez droit à des boissons et collations ainsi que deux appels ou emails gratuits. Quand il s’agit d’un vol de plus de 1500 km, le retard doit être de 3 heures et 4 heures pour un trajet de plus de 3500 km pour bénéficier de prise en charge de la part de la compagnie.

Faites le choix de changer de compagnie aérienne

Une chose importante que vous devez savoir, c’est que la compagnie aérienne a l’obligation de vous indemniser en dépit de la prise en charge. Ainsi, lorsque le retard est de plus d’une journée, l’attente peut rapidement devenir un calvaire. Dans ce cas, vous n’êtes pas tenu de passer la nuit à l’aéroport, car la compagnie devra également vous loger dans un hôtel et payer votre transport. Cette dernière devrait être préparée à ce genre de situation et vous proposer les meilleurs services.

Cependant, après une attente supérieure à 5 heures, vous pouvez si vous le souhaitez demander votre retrait du vol. La compagnie n’aura d’autre choix que de céder à votre requête en vous proposant un autre vol sur une autre compagnie ou un autre mode de transport. De même, vous pouvez simplement obtenir un remboursement de votre billet vous permettant ainsi d’organiser un autre voyage. Mais, avant de prendre une telle décision, renseignez-vous convenablement pour ne pas vous retrouver dans une situation compliquée.

Faites appel à une société spécialisée dans la réclamation

Vous savez maintenant que lorsque votre vol a été retardé de plus de 2 heures, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation sous certaines conditions. Cependant, Air France comme la plupart des compagnies aériennes n’hésite pas à user de stratagèmes pour vous empêcher d’entrer dans vos droits. La situation est encore plus compliquée quand il est question d’une réclamation individuelle. Dès lors, la meilleure solution pour parvenir à de bons résultats est de faire appel à une entreprise qualifiée et y déposer votre réclamation Air France.

Cette dernière se chargera de mener la bataille de la réclamation pour vous. Forte de son expérience et son savoir-faire, l’entreprise est à même de trouver toutes les stratégies pouvant vous permettre de trouver gain de cause.

Pour cela, vous devez déposer votre dossier auprès de la société qui une fois après étude lancera la procédure nécessaire. Ce n’est qu’une fois votre réclamation effectuée et traitée que vous pourrez prétendre à une indemnisation forfaitaire. Celle-ci se fait de façon forfaitaire sous forme de chèque, de virement bancaire, ou même de bons d’achat. Cette alternative est très efficace, car en plus de vous procurer un gain de temps considérable, elle vous assure la réussite de votre démarche.

De plus, vous n’aurez à débourser aucune somme pour que votre dossier soit pris en charge. Ce n’est qu’une fois votre demande acceptée par la compagnie aérienne que l’entreprise chargée de votre affaire récupère un pourcentage pré établi.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer