Bretagne

Vol à l’aéroport de Brest annulé ou retardé : soyez indemnisé !

Brest Bretagne maintient sa place de premier aéroport breton depuis plusieurs années. Pour un total de 1 046 581 passagers transportés en 2017, plus de 90 % sont des voyageurs nationaux et le reste des voyageurs internationaux. Même avec ces performances, l’aéroport connaît à l’instar de ses pairs des aléas conduisant aux vols retardés, annulés ou surbookés. Dans une telle situation saviez-vous que vous êtes en mesure de demander une compensation pour le préjudice subi ? Les experts de Indemniflight mettent leur savoir-faire à votre service pour faire valoir vos droits. Voici tout ce que vous devez savoir pour récupérer aisément votre indemnité en cas de vol retardé ou annulé à l’aéroport Brest Bretagne.

Quels sont vos droits en cas de vol retardé ou annulé à Brest ?

Le Règlement européen CE 261/2004 définit clairement les notions constituant des entraves pour les droits des passagers. Cette réglementation ne s’applique pas lorsque le passager voyage avec un billet à prix réduit non accessible au public. Il en est de même pour ceux qui voyagent avec des billets gratuits. De plus, les voyageurs aériens qui ne se sont pas présentés à temps pour l’enregistrement avant le vol ne sont pas couverts par cette réglementation. Mais, quels sont réellement les droits des passagers qu’encadre le Règlement européen CE 261/2004 ? De façon simple, ce règlement stipule que pour un vol surbooké, annulé ou retardé de plus de 3 heures, les passagers peuvent prétendre à une indemnité.

Les compagnies aériennes sont donc contraintes de verser une compensation allant de 250 euros à 600 euros aux passagers concernés selon le cas. Cette règle est tout aussi valable pour les compagnies low-cost, mais pas seulement. Le règlement CE 261/2004 s’applique aussi pour :

  • Les vols réservés pour les voyages d’affaires ;
  • Les voyages organisés ;
  • Les billets à tarif réduit ou gratuit obtenus dans le cadre d’une offre promotionnelle ;
  • Les billets valides pour enfants.

Le délai de prescription légal en France est fixé à 5 ans. Ainsi, vous pouvez encore réclamer une indemnisation si vous avez été victime d’un vol retardé ou annulé à l’aéroport de Brest sur les cinq dernières années. Par ailleurs, sachez que vous ne pourrez prétendre à une indemnisation que lorsque vous disposez d’une confirmation de réservation et un titre de transport valide.

Que faire en cas de vol retardé ou annulé à l’aéroport de Brest ?

Vous vous êtes apprêté pour votre vol en partance de l’aéroport de Brest Bretagne. Mais, vous constatez à votre grande surprise que votre avion est en retard ou que votre vol est annulé. Désemparé, vous ne savez à quel saint vous vouer. Il est important de garder son calme dans une telle situation afin de poser les actes essentiels à la réclamation d’une indemnité. Concrètement, vous devez dans un premier temps chercher à obtenir de la compagnie aérienne les raisons qui justifient le retard ou l’annulation du vol. Il est préférable d’obtenir une confirmation écrite de ces raisons.

Il est ensuite important de collecter toutes les preuves dont vous pouvez vous servir pour faire valoir vos droits face au préjudice subi. Ces preuves peuvent être de divers ordres. Il peut s’agir des photos de l’écran d’affichage des vols passagers, des reçus, des bons… Il est aussi conseillé d’échanger ses coordonnées avec les autres passagers du même vol. Vous êtes par ailleurs en droit de réclamer une prise en charge par la compagnie de transport aérien conformément aux dispositions de la réglementation européenne.

Quelle compensation pouvez-vous recevoir ?

Avant d’obtenir une indemnité, certaines conditions doivent être remplies. Il faut que le lieu de décollage de l’avion soit situé dans l’Union européenne. Les avions qui atterrissent sur ce territoire sont aussi concernés. Seulement, il faut dans ce cas que le siège de la compagnie de transport soit également installé dans un pays membre de l’UE. Puisqu’il s’agit ici de l’aéroport Brest Bretagne, vous n’avez pas de souci à vous faire. L’autre condition concerne le temps de retard. En réalité, il faut que l’avion arrive à destination 3 heures après l’heure d’arrivée initialement prévue dans le contrat de voyage. Votre vol répond-il à tous ces critères ? Il est possible de prétendre à une indemnisation de 250 euros, 400 euros ou 600 euros. Le montant du dédommagement dépend en réalité de la distance du vol, quel que soit le prix de votre billet. Retrouvez ci-dessous les détails :

  • 250 euros pour les vols de moins de 1 500 km (vol court-courrier) ;
  • 400 euros pour les vols entre 1 500 et 3500 km (vol moyen-courrier) ;
  • 400 euros pour les vols intracommunautaires de plus de 1500 km ;
  • 600 euros pour les vols de plus de 3500 km.

Les services additionnels à l’aéroport de Brest en cas de vol retardé

Lorsque vous êtes bloqué pendant plusieurs heures à l’aéroport, le Règlement CE 261/2004 vous permet de réclamer certains services auprès de la compagnie. Il s’agit d’une prise en charge qui vous est due même en cas de grève à l’aéroport de Brest Bretagne. En effet, vous y avez droit que le transporteur soit responsable de l’imprévu ou non. Mais, que contient réellement ladite prise en charge ? Notez qu’à l’instar des indemnités de retard, la prise en charge est aussi fonction de la distance du vol et du temps d’attente. Pour les vols court-courriers retardés de plus de deux heures ainsi que les vols moyen-courriers et long-courriers retardés de plus de 3 heures, vous avez droit à des collations et des boissons. Vous pouvez également passer 2 appels ou envoyer des emails gratuits.

Cas d’un retard de plus de 5 heures

Il n’est pas rare de devoir attendre pendant d’interminables heures à l’aéroport. Si votre attente est supérieure à 5 heures, vous pouvez demander à être retiré du vol. Cette requête est également valable même si le vol est programmé après que vous ayez passé 5 heures à attendre. Si vous prenez cette décision, vous pouvez demander à la compagnie de vous rembourser votre billet. Il est également possible de solliciter une place sur un autre vol. Sachez cependant qu’avec une telle renonciation à votre vol d’origine, vous n’êtes plus éligible pour une quelconque indemnisation.

Cas d’un retard vous obligeant à attendre le lendemain

Savez-vous que les retards de vol peuvent largement excéder quelques heures ? Il arrive que les passagers soient contraints d’attendre leur avion pendant plusieurs jours. De telles situations transforment l’attente en un véritable supplice. Vous pouvez vous réjouir parce que vous n’êtes aucunement obligé de passer la nuit à l’aéroport de Brest Bretagne. D’après le règlement européen, votre compagnie de transport aérien doit vous loger dans un hôtel jusqu’à ce que votre avion soit en mesure de décoller. Elle est aussi dans l’obligation de payer vos frais de déplacement entre l’hôtel et l’aéroport. Vous devez vous renseigner auprès de votre compagnie sur les modalités d’application de cette règle. Toutes les compagnies sont normalement parées à ce type de situations.

Comment se faire indemniser ?

Lorsque vous remplissez les conditions d’obtention d’une indemnité, il faudra en faire la demande auprès de votre compagnie aérienne. Cette demande peut se faire à titre individuel ou en donnant mandat à un spécialiste. Force est de constater que les demandes individuelles n’aboutissent que rarement. En effet, les compagnies aériennes mettent généralement tout en œuvre pour ne pas s’exécuter en ce qui concerne l’indemnisation des passagers. Lorsque vous passez par contre par un intermédiaire comme Indemniflight pour faire votre demande, vous augmentez vos chances d’avoir gain de cause.

Indemniflight s’engage à vos côtés

Indemniflight est une société constituée de professionnels compétents en droit du transport aérien. Face au refus d’indemnisation de votre compagnie aérienne, elle se charge de défendre vos droits quitte à aller devant les tribunaux. Vous pourrez ainsi obtenir votre dû sans aucun stress ni perte de temps. Êtes-vous inquiet du coût d’une telle prestation ? Sachez que vous n’avez rien à débourser jusqu’à ce que Indemniflight ait réussi sa mission. Elle se rémunérera à hauteur de 30 % du montant de l’indemnité reçue. En cas d’échec, la structure ne vous réclamera aucuns frais. Rendez-vous donc sur le site de Indemniflight afin de vérifier votre éligibilité grâce au calculateur d’indemnité qui s’y trouve.

Que retenir de ce guide sur les indemnités pour vols retardés ou annulés à l’aéroport de Brest Bretagne ? Lorsque vous êtes victime d’un retard ou d’une annulation de vol à Brest, vous pouvez demander une indemnisation fonction de la distance de votre voyage. Cela est valable pour plusieurs compagnies aériennes, dont Easyjet. Outre les dispositions à prendre sur les lieux pour recevoir sa compensation, il est conseillé de mandater Indemniflight pour optimiser ses chances d’avoir gain de cause.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer