Culture

Top 7 des arbres fruitiers qui résistent au froid !

Selon des études d’Eurostat (l’office statistique de l’Union européenne), les arbres fruitiers couvraient près de 1,3 million d’hectares de terres dans l’Union européenne en 2017. Cette statistique est assez révélatrice de l’importance de ces arbres pour l’économie, le commerce et l’alimentation.

Malheureusement, une bonne partie de ces arbres ne passe pas l’hiver, nous privant ainsi d’une grosse quantité de fruits. Pour pallier cela, il devient indispensable de miser au maximum sur des arbres fruitiers qui résistent au mieux au froid.

Voici pour vous une présentation des 7 arbres fruitiers qui bravent au mieux la période hivernale.

Le pommier Melrose

Si vous êtres un férus de belles pommes bien juteuses et délicieuses, le pommier Melrose est l’arbre fruitier qu’il vous faut pour obtenir vos fruits préférés malgré le froid. Avec une hauteur adulte maximum de 5 m et un port bas et érigé, cet arbre dont la floraison débute en avril supporte des températures allant jusqu’à -30 °C. Il a donc de quoi résister à de rudes hivers.

S’il se développe bien avec le soleil et les sols ordinaires, il n’est pas autofertile. Il faudra donc mettre d’autre variété de pommier comme le Glolden Delicious ou le Reine des Reinettes à proximité pour le polliniser. Généralement, il commence à donner des fruits dans la période allant d’octobre à décembre.

Le pommier Melrose fournit de grosses pommes d’une couleur bien rouge avec quelques petites lenticelles blanches. En plus d’être bien pulpeuses, douces et croquantes, ses pommes sont parfumées et peuvent se consommer crues, en pâtisseries ou en compotes. Toutefois, il faut noter que s’il est un arbre fruitier rustique, le pommier Melrose ne doit pas être planté en période de gel.

https://www.bretagnenet.com/wp-content/uploads/2020/06/2326fe94664b66d702c34d77aeb3ac20.jpe

Le poirier poire à Botzi

Nous avons là un autre fruitier particulièrement résistant au froid. Il s’agit d’une variété de poirier originaire de Fribourg dont le fruit est très apprécié dans la région. Le mot « botzi » signifie tout simplement grappe de poires en patois fribourgeois. L’arbre se cultive généralement des rives du lac de Neuchâtel aux Préalpes fribourgeoises. D’une hauteur pouvant aller jusqu’à 4 m à maturité, cet arbre fruitier particulièrement pousse généralement en altitude et peut se planter en automne ou au printemps.

Le fruit de l’arbre pousse en grappe de 35 à 55 mm de calibre. De forme ronde, il peut être de couleur verte ou rouge brun avec plusieurs lenticelles. Il atteint la maturité entre septembre et octobre avec une chair claire ou de couleur jaune foncé. Son goût est très prononcé avec un arôme assez atypique. On lui reconnait plusieurs utilisations à savoir :

  • la fabrication de vin ;
  • une dégustation fraîche ;
  • ou la préparation du ragoût d’agneau de la Bénichon.

Le ragoût d’agneau de la Bénichon est une recette typique de la région fribourgeoise qui se fait à base des poires à botzi. Il s’agit donc d’un fruit aussi délicieux que polyvalent.

Le prunier Quetsche

Il est quasiment impossible de faire un top des arbres fruitiers résistants au froid sans présenter le prunier Quetsche. Encore appelé « prunier de Damas », cet arbre particulièrement résistant au climat des montagnes résiste à -25 °C. Du haut de ses 8 bons mètres, il est tardif et rustique par excellence, ce qui fait qu’il est particulièrement présent dans le Nord est de la France.

Par ailleurs, il s’agit d’un arbre autofertile qui demande très peu d’entretien. Il suffit d’éviter les terrains trop argileux ou un emplacement trop à l’ombre. S’il doit être exposé à la lumière solaire, il faut toutefois éviter la sécheresse. L’arbre fleurit courant mars avril et offre une bonne récolte dans le mois de septembre.

Pour ce qui est des fruits, cet arbre originaire de France vous propose de grosses prunes de couleur violet foncé avec une chair de couleur jaunâtre. Le fruit est particulièrement juteux avec un goût délicieux à la fois sucré et acidulé. En plus de résister presque parfaitement au froid, c’est donc un arbre aux fruits délicieux dont vous pourrez vous délecter.

Le cerisier bigarreau Moreau

Il peut supporter de basses températures allant jusqu’à -25 °C.

On connaît presque tous les cerises. Elles sont très appréciées et très utilisées dans en cuisine comme en pâtisserie. Mais ce qu’on ne sait pas forcément, c’est qu’il est bien des variétés de cerises en réalité. Si ces fruits particulièrement délicieux traversent la période hivernale, c’est bien grâce à cette variété spéciale : le cerisier bigarreau Moreau.

Cet arbre de 8 m de hauteur est assez vigoureux et particulièrement résistant au froid. En effet, il peut supporter de basses températures allant jusqu’à -25 °C. Si l’arbre a une longévité très poussée, il faut noter qu’il craint le calcaire et la sécheresse. Il préfère donc encore l’hiver à une période de sécheresse. Si sa production est souvent qualifiée d’irrégulière, elle a le mérite d’être très abondante. Le feuillage de l’arbre apporte une touche décorative très appréciée en automne.

Les fameuses cerises bigarreaux Moreau (ou cerises douces) sont de gros fruits ronds et brillants de couleur rouge foncé. Ferme et croquante, la chair est d’un rouge clair qui en dit long sur la douceur et la saveur du fruit. La floraison se fait au début du mois d’avril et les fruits arrivent à maturité dès la fin du mois de mai.

Le figuier longue d’août

Très résistant aux gelées, le figuier longue d’août est un arbre fruitier très utile et particulièrement intéressant. En effet, à maturité, il a une hauteur exceptionnelle de 8 m et est très résistant aux maladies, aux attaques microbiennes, aux vents forts et au froid. Il supporte notamment des températures allant jusqu’à -15 °C.

Peu exigeant et très robuste, il s’adapte facilement à des sols pauvres et peut renaître à partir de ses racines si son bois gel en période d’hiver rude. Il est donc très rustique, ce qui lui vaut sa place dans notre top 7. L’autre particularité de cet arbre, c’est qu’il est aussi prolifique que robuste. En effet, ses délicieuses figues se récoltent deux fois par an et il s’agit souvent de récoltes assez abondantes.

Si la floraison se fait au printemps ou en été, vous aurez droit à une récolte bien riche entre la fin du mois d’août et la mi-octobre. La plantation peut se faire quasiment toute l’année, sauf bien-sût en période de gel. Pour une vraie récolte abondante, il faut généralement attendre 3 à 4 ans. L’arbre n’a notamment pas besoin d’autres figuiers pour polliniser.

Vous avez donc là un arbre non seulement résistant au froid de l’hiver, mais aussi très productif. Il mérite amplement sa place dans ce top et fait partie des arbres fruitiers qui reviennent au jardin.

Le pêcher reine des vergers

D’une hauteur d’environ 4 m à l’âge adulte, le pêcher reine des vergers et un arbre fruitier très vigoureux, résistant aux maladies et très résistant au froid. Sa température minimale supportée est de -15 °C et il est d’ailleurs très résistant aux vents. Parfait pour être planté dans des régions où le climat est rude, il a également l’avantage de produire des fruits d’excellente qualité. Il peut se planter durant toute l’année (hors gel) et une période de floraison est comprise entre fin mars et début avril.

La pêche reine, le fruit de l’arbre, est comme l’indique son nom un pur délice au-delà de toutes les autres variétés du fruit. Parfumé, charnue et sucré, ce fruit particulièrement délicieux est le résultat de l’impressionnante résistance de l’arbre à travers les saisons, l’hiver plus particulièrement. Les récoltes sont souvent très abondantes à condition d’assurer chaque année un entretien adéquat de l’arbre. S’il est vrai que l’arbre est autofertile, il faudra tout de même planter un autre pêcher à proximité pour une récolte plus abondante.

L’abricotier Luizet

Pêches, Pêche, Fruit, PluieS’il ne fait que 4m de haut, cet arbre fruitier est pourtant l’un des plus résistants au froid qu’on peut trouver. En réalité, il supporte même mieux le froid que toutes les autres variétés d’abricotiers (peut supporter jusqu’à -15 %. Avec un port plutôt étalé, une floraison à allure blanc-rosée et un feuillage d’un vert brillant, il est parfait pour donner des couleurs et de la beauté au jardin. De plus, son feuillage dégage une senteur très agréable qui parfume l’endroit où il est planté.

Le plus intéressant avec cet arbre fruitier à l’épreuve du froid, ce sont bien sûr ses fruits assez impressionnants. Loin des abricots standards que vous connaissez, les fruits de cette variété sont bien plus gros avec une chair plus tendre, plus fondante et évidemment plus délicieuse. Cet arbre rustique d’origine française peut se planter aussi bien en automne qu’en hiver (mais en période hors gel) pour une récolte qui commence généralement en juillet.

Encore appelé « Prunus armenica Luizet », l’abricotier Luizet se développe plus facilement dans les sols humides et secs. S’il résiste sans véritable problème à l’hiver, sa période d’intérêt est tout même l’été.

Voilà donc le classement des 7 arbres fruitiers qui résistent le mieux au froid et à la période hivernale. Si certains arbres peuvent supporter jusqu’à -30 °C de froid, d’autres ne supportent que -15 °C. Tout dépend donc de la résistance de l’arbre et de ses caractéristiques. Toutefois, il faut noter qu’un entretien des arbres est indispensable en période de froid pour assurer une bonne évolution. Il faut notamment penser à la taille des arbres fruitiers. Aussi, si certains arbres résistent au froid, ce dernier provoque tout de même un retard non négligeable dans le développement de l’arbre.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer