Idées

Organiser un événement éco-responsable : 7 conseils pratiques !

Les répercussions de la pollution sur l’environnement semblent atteindre leur stade le plus critique. Pour préserver la planète, une conscientisation générale ainsi qu’une consommation écoresponsable sont de rigueur. Paradoxalement, le monde se remet à peine d’une crise sanitaire et le plaisir, autant que le besoin, de se retrouver n’a jamais été aussi fort.

En effet, d’un point de vue analytique, il semble difficile de contrôler les débordements de tout un public. Cependant, les moyens de parvenir à l’organisation d’un événement écoresponsable ne manquent certainement pas. Voici quelques conseils pratiques ayant pour but de responsabiliser les organisateurs et les participants d’événements.

Faire un diagnostic environnemental : analyse et évaluation des impacts et des actions à mener


Il est légitime de préserver la nature, elle qui nous sert tant et qui nous est si indispensable. Toutefois, l’organisation d’un moment de convivialité, d’un événement festif ou d’une manifestation s’avère souvent une tâche ardue.

Ajoutée à cela, la volonté d’être écoresponsable peut s’émousser en un rien de temps. Pour être sûr de remplir ces objectifs, il faudra les définir clairement et tenir compte d’un certain nombre de critères essentiels :

  • Contexte local ;
  • Type d’événement (mariage, réception, dîner, barbecue, soirée de gala, etc.) ;
  • Envergure de l’événement (nombre d’invités, personnalités, tranche d’âge, partenariats potentiels…), etc.

L’estimation des impacts environnementaux se fait à partir de ces éléments. Ainsi, par l’élaboration d’une certaine règle de mesure, on peut limiter la pollution et la propagation des déchets. Le diagnostic environnemental est important, surtout dans la mesure où il incite à la réduction des consommations et à la restriction des gaspillages (eau, énergie, papier, aliments, etc.).

 Toutefois, cela ne constitue pas une réponse exhaustive à la problématique qui nous intéresse. Hormis l’évaluation des impacts environnementaux, il reste à initier des actions essentielles pour concrétiser l’idéal d’un événement écoresponsable. Pour ce faire, il vous faudra l’aide de spécialistes.

Néanmoins, si vous ne savez pas vers qui vous tourner pour l’organisation d’un événement, privilégiez les prestataires éco-labélisés ou ceux recommandés par une plateforme web fiable. Ces organisateurs offrent le bénéfice d’une analyse pertinente, dispensent des conseils et des recommandations nécessaires et vous accompagnent dans la réalisation de vos projets.

Composer un menu presque parfait

Avec un organisateur d’événement qualifié, le nécessaire est assuré pour éveiller les papilles : Food Truck, Beer Truck, rôtisseur, stand de glaces, équipes de serveurs, tentes de réception, etc. Garant d’une bonne hygiène alimentaire et disposant d’un permis d’exploitation, ce prestataire donne de la saveur aux festivités.

 Vos invités s’en souviendront assurément. Mais alors, quel rôle pourrait jouer l’alimentation dans la préservation de l’environnement ? Une question qui interpelle vivement.

Saviez-vous que 26 % des gaz à effets de serre émis dans l’atmosphère proviennent du secteur agricole ? L’utilisation des engrais, la mécanisation, sans compter le processus de transformation et de conditionnement, les serres chauffées, etc. constituent d’importantes atteintes portées à l’environnement.

La consommation de produits issus de l’agriculture mécanique va donc à l’encontre de l’éthique écoresponsable. Pour ce type d’événements, ou même pour votre consommation personnelle, privilégiez plutôt les aliments bio. En échange, les avantages de ces produits sont plutôt gratifiants pour la gastronomie, la santé et l’environnement. L’atout parfait pour un événement écoresponsable bien réussi, car le repas est un facteur important.

À cet effet, il convient de souligner une certaine réalité. Pour ce qui est du mets, l’organisateur particulier ou professionnel est souvent soumis à un dilemme. En effet, si bon soit-il, un plat ne fait pas toujours l’unanimité. Et il est bien impossible de prévoir les goûts de chaque invité. Comment éviter le gaspillage dans ce cas ?

Pour ne pas contrarier l’écosystème en gaspillant de la nourriture, certaines initiatives peuvent servir :

  • Préparer un buffet pour permettre un service libre ;
  • Mettre les assaisonnements de côté ;
  • Présenter une alimentation variée et riche en protéines (fruits, légumes, céréales, etc.) ;
  • Procéder dans l’ordre de service classique (apéritif-plat de résistance-dessert) ;
  • Distribuer les restes aux serveurs et bénévoles…

En matière de jus, il est toujours préférable qu’ils soient faits maison. D’ailleurs, les pelures de certains fruits sont utilisables et comestibles, ainsi que les tiges de coriandre, de persil et le trognon de laitue. Cela aboutit à une consommation zéro déchet.

Gérer les couverts, ustensiles et accessoires

Un événement, c’est aussi l’occasion de révéler l’élégance de votre argenterie. Cependant, on y préfère souvent les outils jetables, à usage unique ou en plastique. Pourtant, le plastique fait partie des 10 objets les plus nuisibles à l’environnement dans nos maisons.

De ce fait, il est à bannir rigoureusement et définitivement. En effet, cette matière est la plus polluante de la planète et met des décennies à se dégrader. Attention donc aux emballages de nourritures, de friandises et de pâtisseries.

Toutefois, les articles jetables et non recyclables ne sont pas meilleurs en comparaison. Pour une gestion des couverts écoresponsable, seules les assiettes biodégradables et la vaisselle lavable constituent une alternative viable. Pour un grand nombre d’invités ou un événement en extérieur, optez pour la location de vaisselle lavable.

Pour la confection des verres, des pailles et des plats, il existe de nombreuses possibilités, notamment les matières végétales biodégradables comme l’acide polylactique, le palmier, les cannes à sucre, etc. Et ne l’oubliez pas, le plastique est à proscrire !

Associer la communication à la sensibilisation

La publicité constitue un excellent facteur à la transition écologique. C’est l’occasion de montrer votre engagement par rapport aux urgences environnementales et d’inciter votre entourage à faire de même. Comme moyen de communication, utilisez du papier recyclé.

En réalité, l’utilisation abusive du papier n’est pas bénéfique à l’environnement. Il faut entre deux et trois tonnes de bois pour produire du papier, tandis que le papier recyclé est à 90 % plus économe et moins polluant. Les cartes d’invitation en papier recyclé sont plus respectueuses de l’environnement.

En outre, elles servent à introduire le destinataire dans l’état d’esprit « écolo ». À travers un petit commentaire mentionné sur la carte, vous pourriez les inviter à recycler ou trier le papier à leur tour.

Ou sinon, faites simple, invitez-les par le biais d’un canal de discussion en ligne, Facebook par exemple. En plus de sensibiliser l’invité, cette démarche justifie vos attentes vis-à-vis de l’événement et invite à s’y conformer. N’hésitez donc pas à évoquer vos intentions et vos motivations.

Pendant l’événement, l’aménagement de signalétiques indiquant les démarches à suivre peut également s’avérer très utile. C’est une technique éducative qui empêche aussi que le « naturel » ne reprenne le dessus d’un moment à l’autre.

Opter pour le triage et la réduction des déchets

Le tri des ordures est le b.a.-ba d’une politique de préservation bien menée. En effet, cela entraîne la réutilisation des « déchets » au profit de l’environnement. En enseignant l’intérêt du recyclage à vos invités, vous remplissez pleinement votre devoir envers la nature.

Commencez par vous rapprocher d’une autorité compétente afin que des poubelles et conteneurs de récupération soient installés. Il sert aussi de privilégier les aliments qui génèrent peu de déchets. Pour les latrines, indispensables aux événements d’envergure, que faut-il faire ?

La meilleure solution consiste à installer des toilettes sèches tout en disposant de solutions de compostage. Ainsi, on limite l’utilisation d’eau tout en exploitant au mieux les ressources naturelles et renouvelables.

Le recyclage a de nombreux avantages et enrichit la nature. Par exemple, le fait d’utiliser du papier à planter pour les cartes d’invitation symboliserait un bel esprit écologique. Les invités n’auront qu’à mettre le papier sous terre pour qu’il fleurisse. Quel merveilleux souvenir !

Et puisqu’on parle de fleurs, le compostage permet d’enrichir la terre, ce qui est favorable à la création de jardins. La décoration étant une caractéristique incontournable des événements, un jardin bio ne serait pas de trop.

Que diriez-vous d’utiliser des fleurs bio pour la décoration de votre prochain événement ? Cela reflèterait la magie d’un écosystème bien portant. Comme quoi, le triage des déchets peut avoir du beau tout en limitant la propagation des polluants !

Néanmoins, si vous avez besoin de conseils pour créer votre jardin écologique, cliquez ici.

Limiter la pollution liée aux transports

L’environnement est sensiblement touché par les transports (routiers, aériens, maritimes). Pour y faire face, il faudrait :

  • Consommer local, car les importations en avion ou en camion émettent une importante quantité de CO2 ;
  • Se renseigner sur les distances parcourues par les invités ;
  • Louer un bus électrique pour limiter les impacts environnementaux ;
  • Opter pour le covoiturage ;
  • Choisir un lieu facilement accessible à tous…

Mettre la technologie à contribution

La technologie pourrait-elle constituer une solution de préservation environnementale ? Si la technologie est quelque peu néfaste à l’environnement, elle peut également contribuer à la rendre meilleure. Et comme vous le savez, de toutes choses, il ne faut retenir que le meilleur. Chaque jour, plusieurs innovations technologiques visent à soutenir l’homme dans sa lutte pour protéger l’environnement.

Plusieurs inventions permettent désormais de réduire les dépenses en eau (robinet intelligent, douche connectée, système d’arrosage, filtre intelligent), d’améliorer les dépenses énergétiques (thermostat connecté, vanne de radiateur), de recycler les ordures (scanner de déchets, poubelles de compactage), et même d’analyser l’environnement (drone de surveillance et d’analyse).

Quoique pouvant coûter cher, ces innovations sont utiles et efficaces. D’ailleurs, rien ne saurait avoir plus de valeur que notre chère planète.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer