High-tech

Partition d’un disque dur : Procédures et impact sur la performance du disque 

Pour diverses raisons, partitionner le disque dur d’un ordinateur peut s’avérer nécessaire. Faciliter l’accès aux données de l’ordinateur, séparer certains fichiers, installer un autre système d’exploitation : voilà autant de tâches dont la réalisation nécessite au préalable un partitionnement du disque dur. En quoi consiste le partitionnement ? Comment procéder pour le réaliser ? Quels sont les impacts de l’opération sur la performance du disque partitionné ? Obtenez les réponses de ces différents questionnements dans cet article.

Partitionnement de disque dur : qu’est-ce que c’est ?

 

En informatique, le partitionnement désigne une opération qui consiste à créer des zones ou partitions dont les données seront gérées de façon distincte par les systèmes d’exploitation installés sur l’ordinateur. L’opération peut porter sur un disque dur, sur une carte mémoire, sur un SSD ou tout autre support de stockage. Dans le cas particulier du disque dur, l’on retrouve généralement trois sortes de partitions. Il s’agit notamment de :

  • La partition principale ;
  • La partition étendue ;
  • Des lecteurs logiques.

Lorsque plusieurs systèmes d’exploitation sont installés sur l’ordinateur, chacun d’eux utilise de façon autonome la partition dont il dispose. Un système d’exploitation peut ainsi subdiviser librement une partition en y créant des systèmes de fichiers.

Quelles sont les utilités du partitionnement d’un disque dur ?

Comme évoqué plus haut, plusieurs motifs peuvent expliquer la nécessité de partitionner un disque dur. Il s’agit en effet d’opérations informatiques ou de tâches qui ne peuvent être effectuées que si un partitionnement du disque dur est préalablement effectué. Parmi ces dernières, voici quelques cas importants qui amènent nombre d’utilisateurs d’ordinateur à partitionner leur disque dur.

Installation d’un nouveau système d’exploitation

Le système d’exploitation est le dispositif informatique qui rend possible l’utilisation d’un ordinateur. Tout le fonctionnement de ce dernier repose ainsi sur ce système. Les systèmes d’exploitation n’utilisant pas toujours les mêmes systèmes de fichiers, il devient primordial de créer une partition propre au nouveau système que l’on envisage installer. Il en est ainsi, car deux systèmes d’exploitation ne peuvent pas se retrouver sur un même disque dur non partitionné sans que cela génère des désagréments. Procéder à un partitionnement du disque dur permet au nouveau système d’exploitation de disposer d’un espace de stockage de façon exclusive. Qu’il s’agisse de Windows ou d’une distribution Linux, effectuer le partitionnement se révélera nécessaire avant toute installation.

Séparer des données

Lorsqu’un disque dur n’est pas partitionné, toutes les données enregistrées sont conservées ensemble. Des fichiers très importants se retrouvent ainsi avec d’autres données peu utiles. Lorsque le partitionnement est effectué, il permet à l’utilisateur de l’ordinateur de séparer les deux catégories de données. Dans le même ordre d’idées, certains utilisateurs préfèrent sauvegarder leurs précieuses données sur un espace de stockage autre que celui du système d’exploitation. Cela permet de protéger les fichiers en cas de dysfonctionnement du système d’exploitation, car il sera peut-être nécessaire de procéder au formatage de l’espace de stockage. Partitionner le disque dur permet d’effectuer un formatage ou une réinitialisation sans aucune inquiétude.

La création d’une image de système

Si vous souhaitez créer une image de système, partitionner le disque dur se révélera également nécessaire. Cette opération nécessite en effet une autre partition ou un support de stockage externe disposant d’un grand espace non utilisé.

Comment partitionner un disque dur ?

Comme vous venez de le découvrir, partitionner un disque dur peut servir à la réalisation de plusieurs actions. Cependant, le résultat recherché ne peut être atteint que si le partitionnement est convenablement effectué. Suivre la procédure que voici vous permettra de partitionner sans difficulté votre disque dans Windows 10.

Aller dans Gestion de l’ordinateur

Dans la barre de recherche Windows située dans l’angle droit de votre écran, saisissez Gestion de l’ordinateur et lancez la recherche. Dans le menu qui apparaît, cliquez sur Gestion des disques. La liste des disques durs intégrés à l’ordinateur s’affiche aussitôt. Chacun de ces derniers est représenté par des blocs et accompagné de certains renseignements comme :

  • La disposition ;
  • Le type de disque ;
  • Le système de fichiers utilisé ;
  • Le statut.

Réduire le volume de la partition principale

Pour procéder à la création d’une nouvelle partition, il faut préalablement diminuer la capacité de la partition principale ou celle d’une autre partition du disque dur. La partition principale est celle qui dispose de la plus grande capacité de stockage. Il est de ce fait souhaitable de la choisir. Vous demeurez toutefois libre de porter votre choix sur celle que vous désirez. Pour effectuer la réduction, procédez comme suit : faites un clic droit sur la partition que vous avez choisi de compresser. Dans le menu qui apparaît, cliquez sur Réduire le volume. En fonction de la capacité de stockage que vous souhaitez avoir sur la nouvelle partition, décidez de la quantité d’espace à réduire sur l’ancienne partition.

Bon à savoir : Plus la capacité de stockage choisie pour la nouvelle partition sera grande et plus celle restante sur l’ancienne sera petite.

Une fois la réduction de l’ancienne partition achevée, la nouvelle s’affiche de façon automatique. Elle demeure cependant non active, car n’étant pas encore allouée.

Finaliser la création de la nouvelle partition

Dès que la nouvelle partition s’affiche, il faut finaliser sa création en effectuant un clic droit. Dans le menu qui s’ouvre, appuyez sur Nouveau volume simple. À la suite de cette première étape, trois autres se révéleront nécessaires pour achever le partitionnement. La première parmi ces dernières consiste à spécifier la taille de la partition à créer et cliquez sur Suivant. À la seconde étape, vous serez amené à attribuer une lettre de votre choix à la nouvelle partition. Vous pouvez par exemple choisir la lettre H, G, L ou R si vous le souhaitez. L’objectif à ce niveau est d’assigner un nom à la partition nouvellement créée, ce qui permettra de l’identifier aisément parmi les partitions déjà en place. Si éventuellement la lettre attribuée par défaut vous convient, vous pouvez continuer le processus en cliquant à nouveau sur Suivant. La troisième et dernière étape consistera à formater la nouvelle partition afin de la rendre définitivement utilisable. Confirmez la création de la nouvelle partition en effectuant un clic sur Terminer.

Partitionner un disque présente-t-il des risques ?

La réponse à cette interrogation est relative. En effet, il existe bel et bien des risques dans le fait de partitionner un disque dur. Mais ces risques n’existent que si le partitionnement n’est pas bien effectué. Divers risques sont ainsi courus. Il s’agit par exemple du risque de perte de données ou fichiers importants en cas d’échec du processus ou de mauvaise manipulation. Existe-t-il alors des solutions pour prévenir ce genre de situations ? La réponse à cette question se révèle positive. Il existe aujourd’hui des solutions informatiques très fiables qui permettent d’effectuer un partitionnement de disque dur en toute sécurité. Il s’agit essentiellement de logiciels conçus pour gérer avec efficacité le processus de partitionnement. Plusieurs logiciels de partitionnement sont disponibles et peuvent s’avérer très utiles. Toutefois, tous ne sont pas efficaces. Pour une partition sécurisée et réussie, il est important de se doter d’un logiciel à la fois performant et fiable. Parmi les nombreux logiciels actuellement disponibles, le logiciel EaseUS Partition Master Free s’impose comme ce qu’il y a de mieux. Que savoir sur ce logiciel ?

EaseUS Partition Master Free : un performant outil de partitionnement

EaseUS Partition Master Free est un puissant logiciel de gestion de partition. Il vous aide à créer, redimensionner, cloner, fusionner, déplacer et formater des partitions sous Windows 10. Dans le domaine informatique, ce logiciel est considéré comme l’un des plus efficaces. Cela explique bien tout l’intérêt que portent aussi bien les professionnels que les particuliers à son égard.

Bon à savoir : le logiciel EaseUS Partition Master Free est utilisé par plus de 60 millions d’ordinateurs à travers le monde.

Ce choix massif des utilisateurs est également justifié par les performances exceptionnelles qu’offre le logiciel.

Protection totale des données

L’utilisation du logiciel EaseUS Partition Master Free pour partitionner un disque dur assure une protection totale des données présentes sur ce dernier. En effet, le logiciel a été conçu de manière à prévenir et éviter les pertes de données. Le logiciel se charge de mettre en sûreté ces dernières avant de procéder au partitionnement. Ainsi, vous pourrez retrouver vos fichiers intacts à l’issue du processus.

Un logiciel de partition rapide

Comme vous l’aurez constaté, partitionner directement un disque dur peut prendre du temps. Des différentes manipulations aux nombreux choix à effectuer, le processus peut à certains moments se révéler complexe lorsque l’on est novice. En optant pour un logiciel de partitionnement comme EaseUS Partition Master Free, tout le processus se retrouve accéléré. Le logiciel exécute en un laps de temps les différentes tâches nécessaires à la réussite du partitionnement.

Un logiciel gratuit

Il s’agit là de l’un des plus importants avantages qu’il y a à porter son choix sur EaseUS Partition Master Free. Cette version du logiciel se révèle en effet entièrement gratuite. Il n’existe aucuns frais à payer pour bénéficier des nombreuses fonctionnalités du logiciel. Ainsi, pour une partition gratuite, EaseUS Partition Master Free constitue le meilleur choix dont vous disposez. Comme vous l’auriez sans doute remarqué, une bonne partie des logiciels de partition disponibles sont payants. En dépit de cette réalité, les concepteurs d’EaseUS Partition Master Free n’ont pas adhéré à cette logique. Bien au contraire, ces derniers ont mis à la disposition des professionnels et particuliers, un outil gratuit qui leur permet de partitionner leur disque dur.

Garantie de confidentialité

Le disque dur est un support sur lequel l’on stocke parfois des données secrètes qu’il faut protéger. Le logiciel EaseUS Partition Master Free a la particularité de réaliser cette tâche. Il est en effet en mesure de supprimer les données inutiles ou sensibles afin de protéger votre confidentialité. Il vous suffit pour cela de sélectionner la partition et le tour est joué.

EaseUS Partition Master Free : un logiciel facile à utiliser

Contrairement à certains logiciels de partitionnement dont l’utilisation décèle des difficultés pour les novices, ce logiciel se révèle très facile à utiliser. En effet, les différentes étapes à suivre pour partitionner un disque dur avec EaseUS Partition Master Free sont assez simples. Les concepteurs de l’outil l’ont conçu de manière à ce que son utilisation soit accessible à tous. Professionnel, particulier ou grand novice du domaine, chacun peut parvenir à utiliser ce logiciel sans aucune difficulté particulière. Il suffit de suivre à la lettre les différentes indications fournies par les concepteurs et le tour est joué. Quelle que soit la tâche que vous désirez accomplir, à savoir déplacer, fusionner, cloner ou redimensionner des partitions, le logiciel EaseUS Partition Master Free vous permettra de la réaliser sans aucune difficulté. Ce dernier sera également d’une grande utilité pour convertir un disque gpt en mbr. Par ailleurs, lorsque le partitionnement est réalisé, en découlent des impacts considérables sur la performance du disque.

Les impacts du partitionnement sur la performance du disque dur

 

Partitionner un disque dur n’est pas sans effet sur la performance de celui-ci. Comme évoqué plus haut, des impacts importants en découlent et méritent de ce fait d’être présentés.

Optimisation des performances du disque dur

Partitionner un support de stockage est une opération qui booste les performances de ce dernier. Le disque dur ne fait pas exception à ce principe. Un disque dur partitionné fonctionne nettement mieux que celui qui ne l’est pas. D’ailleurs, lorsqu’il n’est pas partitionné, un disque dur ne peut réellement pas être utilisé. Il ne peut par exemple pas contenir deux différents systèmes d’exploitation. Ceux-ci ne fonctionneraient pas. Mais dès que le partitionnement est effectué, le disque dur sera en mesure de supporter plusieurs systèmes d’exploitation qui fonctionneront convenablement. On dénote ainsi une amélioration des performances du support de stockage.

Une meilleure protection des données stockées

Un disque dur est un support conçu pour stocker des données de toute nature. Lorsqu’il est partitionné, ce dernier parvient à mieux gérer la sauvegarde des données. Il en est ainsi, car la présence de plusieurs partitions permet d’éviter le mélange des données. Les fichiers sensibles et ultras importants peuvent être délocalisés vers une partition autre que celle sur laquelle se trouve le système d’exploitation. En cas de problème avec ce dernier, toutes les données importantes demeurent à l’abri. Il peut donc être procédé à un formatage de la partition qui loge le système d’exploitation en toute sécurité.

Une meilleure exécution de Windows

Un disque dur partitionné supporte mieux le fonctionnement du système d’exploitation Windows. Cela est davantage vrai lorsque vous réalisez le partitionnement avec un performant logiciel comme EaseUS Partition Master Free. Le disque dur est considérablement optimisé et facilite l’utilisation du système d’exploitation. À titre illustratif, grâce à la table de partitionnement, lorsque vous effectuez une recherche sur votre ordinateur, la tête de lecture concentrera les recherches sur un secteur précis. Elle ne procédera pas à une recherche sur l’ensemble du disque dur, ce qui rend beaucoup rapide l’accès aux données recherchées.

Une durée de vie prolongée

L’un des facteurs susceptibles d’endommager un disque dur est l’utilisation excessive. Lorsque les têtes de lecture sont fréquemment sollicitées et doivent à chaque fois accomplir des tâches colossales, elles finissent par perdre considérablement en termes de performance. Mais lorsque le disque dur est partitionné, le travail à accomplir par ces têtes de lecture est réduit, ce qui prolonge leur durée de vie.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer