Idées

Nettoyage de fin de chantier : Déroulement et prix !

Avant la réception de travaux de rénovation et de construction intervient une étape ultime : le nettoyage de fin de chantier. Beaucoup plus qu’un grand ménage, ce nettoyage implique en général la mise en œuvre de véritables travaux dont le but principal demeure la remise en état du chantier. Vu l’ampleur des tâches à effectuer, nombreux sont ceux qui s’adressent à des entreprises spécialisées dans le domaine. Souhaitez-vous en savoir plus sur les différentes étapes d’un nettoyage de fin de chantier ? Si la réponse à cette question est affirmative, alors parcourez cet exposé. Des détails sur le coût d’une telle prestation y seront aussi mis à votre disposition.

Le nettoyage de fin de chantier, qu’est-ce que c’est ?

Intervenant une fois que sont terminés des travaux de rénovation ou de construction, le nettoyage de fin de chantier peut être considéré comme une minutieuse opération de ménage.

Le plus souvent, il comprend plusieurs tâches parmi lesquelles nous pourrons évoquer le nettoyage des murs, la désinfection des sanitaires, la remise en état de tous les sols ou encore le dépoussiérage des placards. Notons par ailleurs que ce nettoyage minutieux du chantier peut dans certains être inclus au sein du cahier des charges. Il est la plupart du temps demandé par le maitre d’ouvrage, car il est nécessaire pour une livraison de locaux sains et sûrs. Le nettoyage de fin de chantier requiert en outre un spécifique savoir-faire ainsi que l’utilisation d’appareils d’entretien conçus pour les professionnels. C’est la raison pour laquelle l’on confie généralement cette mission à des entreprises spécialisées. Pour l’estimation du prix d’une telle prestation, il suffira de vous rendre sur le site abctravaux.

Qui peut l’effectuer ?

En fonction de l’ampleur des travaux et du type de chantier, ce nettoyage peut dans certains cas prendre par exemple la forme d’un déblayage à la fin de la mise en œuvre des travaux de construction de l’allée d’un garage. À ce niveau, il faudra alors :

  • Se débarrasser de l’ensemble des résidus ;
  • Retirer avec soin les copeaux de bois ;
  • Détacher la colle de chantier.

Si la mise en œuvre des travaux n’a pas généré une importante quantité de déchets, le particulier peut, s’il le souhaite, effectuer lui-même ce nettoyage. Dans le cas contraire, le nettoyage de fin de chantier pourra être assuré par l’entreprise qui est responsable du chantier ou une société spécialisée dans ce domaine.

Le nettoyage de fin de chantier assuré par l’entreprise principale 

L’entreprise principale est dans une large mesure tenue de livrer au client des travaux propres. Elle a aussi l’obligation de remettre en l’état le chantier où elle a travaillé. Il faut toutefois garder à l’esprit que la remise en état d’un chantier suppose que ce dernier soit livré au client dans l’état où il se trouvait avant la réalisation des différents travaux. Le nettoyage d’un chantier consiste ici à tout remettre en ordre dans un premier temps et à présenter par la suite un résultat fini. Cette mission supplémentaire pourra être confiée à l’entrepreneur principal. Dans ce cas, des frais supplémentaires devront être prévus dans le contrat. De son côté, l’entreprise principale peut, si elle le juge nécessaire, s’adresser à un sous-traitant qui se chargera alors du nettoyage. C’est généralement le cas lorsqu’elle n’a pas à sa disposition tous les moyens nécessaires pour la réalisation des opérations les plus délicates.

Le nettoyage de fin de chantier assuré par une entreprise tierce

Il est aussi possible de confier cette prestation à une entreprise tierce qui s’est spécialisée dans le domaine du nettoyage de fin de chantier. Notons qu’ici, c’est le maitre d’ouvrage qui se charge lui-même d’engager le professionnel auquel il confiera la mise en œuvre des travaux de nettoyage. L’entreprise principale sera donc de ce fait exclue du processus de nettoyage. Le fait de confier cette mission à une société spécialisée présente divers avantages, à savoir :

  • Des travaux de nettoyage de qualité ;
  • Un résultat rapide et efficace ;
  • L’utilisation de moyens adéquats (effectifs et appareils).

En quelques heures, votre chantier sera donc sûr et très propre.

Les travaux qui peuvent être concernés par un nettoyage de fin de chantier

Les travaux qui peuvent être concernés par un nettoyage de fin de chantier vont du plus complexe au plus simple. Au nombre de ces travaux, nous pourrons évoquer :

  • Le nettoyage et le dépoussiérage des vitres ;
  • Le nettoyage minutieux des sols : lavage à la serpillière et balayage ;
  • La désinfection de tous les sanitaires ;
  • Le déblayage de l’ensemble des résidus de travaux, des gravats, des restes de graviers ou des copeaux de bois ;
  • L’enlèvement des traces qui figurent sur les murs ;
  • Le grattage de la résine et des colles.

Même s’il est possible de faire réaliser ces différentes tâches par plusieurs entreprises, l’idéal est de les confier à un seul prestataire afin d’amoindrir le plus possible les coûts.

Les différentes étapes d’un nettoyage de fin de chantier

Peu importe sa taille, un chantier de rénovation ou de construction génère toujours des déchets. Ces derniers seront bien entendu plus ou moins importants. Pour pouvoir remettre de l’ordre sur un site, il est conseillé de suivre un ordre bien précis. En général, les travaux de nettoyage de fin de chantier doivent passer par les différentes étapes qui suivent :

  • L’enlèvement des déchets et des gravats qui devront par la suite être conduits à la déchetterie ;
  • Le dégraissage de toutes les traces de colle, de peinture ou de ciment sur les murs ou sur les sols ;
  • Le nettoyage des sanitaires si cela s’avère nécessaire ;
  • Le lessivage des différents murs ;
  • Le dépoussiérage de l’ensemble des lieux ;
  • Un dernier nettoyage des murs et des sols.

L’enjeu ici est en outre de laisser sans saleté ni gravats le chantier de construction. Ce dernier devra donc être prêt à être utilisé.

À quel moment doit-on réaliser un nettoyage de fin de chantier ?

Comme vous pouvez vous en douter, le nettoyage de fin de chantier n’intervient qu’après la réalisation des travaux de rénovation ou de construction d’un bâtiment ou d’une maison. Il est primordial de passer au nettoyage de fin de chantier seulement dans le cas où aucune autre tâche ne devrait plus être réalisée sur ledit chantier. La fin de ce nettoyage devra donc coïncider avec la fin du chantier. Cela évitera alors aux ouvriers de salir par mégarde les lieux. Toutefois, il est conseillé de débarrasser au fur et à mesure le chantier afin de rendre plus aisé le travail sur place. Idéalement, il est préférable de procéder chaque soir au retrait des gravats, de manière à ne pas se retrouver plus tard avec un chantier impraticable ou trop encombré.

Le nettoyage ainsi que le dépoussiérage des lieux ne devront de toute évidence intervenir qu’au cours de la phase de fin de chantier. Vous en conviendrez certainement, le fait de dépoussiérer un chantier qui n’est pas encore terminé ne serait qu’une pure perte de temps. L’entreprise ou la personne chargée d’assurer le nettoyage du chantier doit par ailleurs intervenir au cours de la phase des opérations précédant celles de la réception du chantier. Dans la mesure où elle participe pleinement à la satisfaction du client, cette étape ne doit clairement pas être négligée.

Le coût d’un nettoyage de fin de chantier

Comme nous l’avons indiqué plus haut, la mise en œuvre des travaux de fin de chantier pourra être commanditée par l’entreprise qui est chargée de la réalisation des travaux de construction ou de rénovation. Le coût de ces travaux aura dans ce cas une répercussion sur la facture globale. Lorsque ce nettoyage est par contre commandité par le client final, ce dernier peut traiter de manière séparée le budget qui est alloué au nettoyage. Soulignons également que les tarifs des prestations de ce type de nettoyage sont généralement plus élevés que ceux que l’on prévoit pour un nettoyage traditionnel. Les critères ci-après peuvent avoir un impact sur le tarif final :

  • La superficie des lieux qu’il faut nettoyer ;
  • Les surfaces concernées ainsi que le type de travaux qui ont été réalisés ;
  • Les moyens humains et matériels qui sont mis à disposition.

À l’instar d’un nettoyage classique, un nettoyage de fin de chantier peut également faire l’objet d’un cahier de charges. Ici, ce dernier vise principalement à déterminer le tarif des prestations offertes. Le prix d’un nettoyage de fin de chantier est très variable. Par exemple, pour un simple entretien du sol, il faut prévoir 2 euros par mètre carré avec 1 euro en plus pour la métallisation. Pour le retrait des encombrants, le tarif s’élève à 20 euros par mètre cube. Certaines entreprises spécialisées dans le nettoyage de chantier proposent aussi des prestations forfaitaires qui incluent :

  • Les travaux de balayage ;
  • Les travaux de décapage ;
  • Les travaux d’acheminement des déchets.

Le plus souvent, les prix sont facturés au mètre carré. Pour ce forfait, le tarif est en moyenne de 4 euros le mètre carré. Pour avoir l’assurance de bénéficier du meilleur rapport qualité/prix, n’hésitez pas à demander plusieurs devis. Ayez aussi le réflexe de rechercher l’entreprise de nettoyage avant même le début du chantier. Ainsi, votre budget ne pourra pas changer en cours de route. Pour un bon nettoyage, n’oubliez pas de réaliser un cahier des charges.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer