BretagneEconomie

Immobilier en Bretagne : top 4 des villes les plus propices à l’investissement !

Beaucoup le savent de nos jours, il n’y a pas mieux que la mise en place d’un système de revenu passif pour grimper rapidement les échelons de la fortune. Et si l’immobilier apparaît comme l’un des moyens privilégiés pour se constituer un revenu passif satisfaisant, il faut surtout savoir où investir pour maximiser ses chances et avoir la garantie d’un investissement rentable.

Si la Bretagne a certes depuis quelques années la réputation de région propice à l’investissement immobilier, ce que certains négligent à tort avant de se lancer, c’est que toutes les villes de Bretagne ne sont pas d’office propices à l’investissement immobilier et que certaines le sont d’ailleurs plus que d’autres. Pour dissiper tout doute, on vous propose ce top 4 détaillé des villes les plus propices à l’investissement immobilier en Bretagne. Focus !

1. Rennes : la capitale qui mérite sa place !

Fortune ou logique, la capitale de la région de Bretagne est dans tous les cas la ville la plus propice pour investir dans l’immobilier. Avec une démographie en hausse constante, un dynamisme peu égalé en France et une attractivité très importante dans le domaine de l’emploi, Rennes n’est pas seulement la ville la plus favorable à l’investissement en Bretagne, mais elle l’est également au plan national devant des villes comme Nantes, Montpellier et Bordeaux. Les raisons principales qui justifient ce potentiel immobilier très fort sont aussi nombreuses que diverses. On peut toutefois les résumer en ces quelques points :

  • une démographie très dense et surtout inscrite dans une dynamique évolutive constante et de plus en plus forte au fil des années ;
  • une situation géographique et un cadre de vie qui attirent de plus en plus de monde dans la ville, créant ainsi une augmentation considérable de la demande immobilière dans la région ;
  • l’arrivée de la LGV (Ligne Grande Vitesse) qui pousse de plus en plus de cadres à venir s’installer à Rennes tout en travaillant à Paris où le prix au m² est trois fois plus cher ;
  • l’existence de nombreuses entreprises et sociétés qui constituent un bassin de plus de 300 000 emplois, créant non seulement une forte demande en matière d’immobilier locatif de bureau, mais aussi en appartements d’habitation pour les travailleurs qui viennent s’installer dans la ville ;
  • une forte population estudiantine qui ne cesse de s’accroitre (car Rennes est la 5e ville de France où il fait bon d’étudier), augmentant considérablement la demande en logements locatifs.

À tout cela, il faut ajouter que Rennes présente un prix moyen au mètre carré environnant les 2 700 € et un loyer au m² dans les 10,6 € ; des prix plus élevés comparativement aux autres villes de la région tout en restant bien abordables. Il faut toutefois noter que ces prix ne sont évidemment pas fixes et peuvent varier d’un moment à l’autre. Un bon investisseur immobilier doit donc rester au parfum de quelques actualités sur l’immobilier.


2. Brest : la métropole moderne attractive !

Derrière la capitale, la ville de Brest située dans la région du Finistère arrive deuxième au classement des villes les plus propices à l’investissement immobilier dans la région bretonne. Étant ouverte sur l’océan et possédant un aéroport international avec des lignes quotidiennes vers Paris-Orly, Lyon, Marseille ou Charles-de-Gaulle, la ville est très attractive démographiquement, et ses offres de logements sont bien variées. Des appartements, des maisons individuelles, des constructions anciennes et des constructions neuves garnissent le parc immobilier de la ville. Les points clés qui font d’elles une ville idéale pour investir en Bretagne sont les suivants :

  • une ville universitaire dynamique et très importante avec plus de 23 000 étudiants, favorisant ainsi une demande constante en immobilier locatif ;
  • l’existence de nombreux programmes neufs dans le sens de la défiscalisation selon le fameux dispositif Pinel ;
  • une ville à la réputation calme avec une population jeune et locataire à 65 % dans le quartier de Bellevue qui se trouve être parfait pour investir dans l’immobilier locatif ;
  • un centre-ville bénéficiant de nombreux programmes de réhabilitation, ce qui constitue une aubaine importante pour construire de nouveaux immeubles et s’implanter avant que la demande ne grimpe encore plus dans la ville.

Avec cette image de ville réhabilitée, Brest mérite bien sa place de deuxième ville la plus propice à l’investissement dans la région de Bretagne. Le prix moyen au mètre carré y environne les 1700 € tandis que celui au loyer avoisine 8 € au m². La carte des prix de l’immobilier à Brest est par ailleurs restée assez dynamique durant toute l’année 2018.

3. Quimper : la ville d’art et d’histoire

Troisième ville la plus peuplée de la région, Quimper est une ville d’art et d’histoire riche en parcs et en patrimoines culturels. Classée 13e commune la moins pauvre de France en 2012, elle regorge de nombreux quartiers très coquets, dont les plus propices à l’investissement sont Le Centre et Le Frugy. Le Centre est idéal pour l’investissement immobilier à cause de sa beauté, de son dynamisme et de l’affluence démographique qui y règne. Le Frugy pour sa part est un quartier résidentiel par excellence calme et non loin du centre-ville où il est très propice de construire des immeubles, qu’ils soient locatifs ou résidentiels. Au nombre des points qui rendent la ville de Quimper propice pour investir dans l’immobilier, les éléments suivants sont également encourageants :

  • la ville est classée deuxième parmi les villes où il fait bon vivre en France (en 2017) et attire de ce fait de nombreux nouveaux habitants qui viennent s’installer, créant ainsi une demande plus grande en matière de logements ;
  • la ville a un potentiel touristique très intéressant, attirant de nombreux touristes venus en été découvrir son patrimoine culturel et sa plage très attractive. Le besoin en logement locatif accroit donc considérablement durant cette période.

La capitale de la Cornouaille mérite donc sa troisième place de ville où investir dans l’immobilier en Bretagne, principalement grâce à son caractère touristique et sa réputation de ville où il fait bon vivre qui ne cesse d’attirer de nouveaux habitants. Ceci est forcément bon pour les affaires dans le domaine immobilier.

4. Lorient : une alternative très intéressante pour un bon rendement

À la fin de ce top 4 figure la ville de Lorient qui, malgré sa place au classement, ne démérite absolument pas en matière de potentiel immobilier. Lorient est une ville qui rassemble un nombre assez important de propriétaires malgré qu’elle ne soit pas si grande que cela. Pourtant, elle reste l’une des métropoles les plus rentables de la région en termes d’investissement immobilier. Les atouts principaux de la ville sont entre autres :

  • des prix d’achat plus avantageux qu’à Vannes et dans d’autres villes à proximité ;
  • une proximité avec la mer qui draine un nombre très important de touristes en été, augmentant de façon exponentielle la demande en matière de logement durant la période ;
  • une population estudiantine assez conséquente, participant à hausser la demande en matière de logements locatifs ;
  • le festival Inter celtique de Lorient qui attire chaque année en août pendant 10 jours plus de 80 000 spectateurs. Cette situation fait flamber le tarif de la nuitée pour un simple studio (parfois plus de 100 € pour une nuit) ;
  • le manque d’appartements de qualité dans le parc locatif de la ville qui peut constituer une réelle opportunité pour rafler des clients à la concurrence en construisant des immeubles neufs et bien plus attractifs qui seront préférés aux offres déjà présentes ;
  • le quartier du port qui accueille tous les deux ans en juin la course « Volvo Océan Race » avec des milliers de touristes, favorisant les affaires des loueurs saisonniers qui affichent quasiment toujours complet durant cette période d’affluence massive.

Lorient est donc, à l’instar des villes citées plus haut, une ville idéale pour investir en Bretagne. Si elle arrive en quatrième place de ce classement, c’est majoritairement à cause du caractère saisonnier de certains avantages immobiliers. Toutefois, la ville étant attractive pendant environ 9 mois avec sa population estudiantine et un véritable pôle de drainage de monde en été, il suffirait d’associer ces deux facteurs pour optimiser le rendement sur votre investissement immobilier.

En somme, si vous désirez désormais investir en Bretagne, il faudrait privilégier au maximum la ville de Rennes et ensuite celle de Brest. En alternative, pensez à la ville de Quimper ou optez tout au moins pour la petite et charmante métropole de Lorient. Après, il ne suffit pas d’investir dans une région propice pour avoir d’office un rendement optimal ; il faudra y associer des stratégies de marketing efficaces et plusieurs autres paramètres tout aussi importants pour bien investir dans l’immobilier.


Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer