BretagneCulture

Tri Yann : L’un des meilleurs groupe de rock breton !

« Dans les prisons de Nantes y avait un prisonnier. Personne ne vint le vouère que la fille du geôlier »… De nombreux mélomanes se remémorent encore ce titre rendu populaire par l’éternel et mythique groupe breton Tri Yann. Né en 1970 grâce à l’initiative de trois individus que tout liait à commencer par le Prénom, le groupe fêta en janvier 2018 son 47e anniversaire ; un record dans l’arène musicale française. Avec de nombreux prix à leur compteur et une histoire caractérisée par des entrées et des défections, Try Yann offre un répertoire très attaché à son terroir. Les débuts et le parcours de cet inextinguible groupe qui continue de se produire sur scène méritent en effet d’être visités.

1970 : l’année de grâce

Pour le groupe Tri Yann, l’année 1970 marque le début d’une carrière discrète, mais réussie. En effet, le 27 décembre de cette année, le groupe fait son entrée sur la scène musicale de France. Ce jour-là, devant une poignée d’invités à Plouharnel, une petite commune du Morbihan, les trois Jean (Jean-Louis Jossic, Jean Chocun, Jean-Paul Corbineau) interprèteront « la pastourelle de Saint-Julien ». Pour un premier pas d’amateur dans le monde de la musique, c’est un réel succès. S’ensuivront alors de nombreuses prestations à travers la Bretagne natale avec l’interprétation du répertoire musical breton ; toute chose qui fait d’eux des ambassadeurs de la culture celtique où la Bretagne tire toute son originalité.

Tri Yann, un groupe au destin particulier

Ils sont trois amis à créer le groupe Tri Yann. Tous ont en commun le prénom Jean ; c’est ce qui amena d’ailleurs un quatrième ami plus proche du groupe que musicien à les baptiser Tri Yann an naoned. Ce qui signifie en breton les trois Jeans de Nantes. Leurs instruments de prédilection sont la guitare et la bombarde. À eux s’ajouteront d’autres artistes. Il s’agit de : Gérard Goron, Jean-Luc Chevalier, Konan Mevel, Freddy Bourgeois et Christoph Peloil. L’une des particularités de Tri Yann, excepté le trio compact d’origine, est qu’il ait connu de nombreuses entrées et défections. À cet effet, au titre des anciens membres, on pourrait nommer Christophe le Helley, Bruno Sabathé, Louis-Marie Séveno, Christian Vignoles, Jérôme Gasmi, Mylène Coué, Bleunwenn Mevel et Bernard Baudriller. Mylène Coué est l’unique femme ayant fait partie du groupe.

Un premier album, “’Tri Yann naoned”’ aux relents folk rock

Le premier album éponyme du groupe breton révélait déjà ses intentions et son rythme musical. Il s’agit du Folk rock, un style de musique en vogue à l’époque qu’ils associent à des thèmes tous inspirés de légendes et chants bretons. Le succès est immédiat et occasionne une rupture de stock des disques. Avec le second album la même année, le groupe est invité pour des tournées dans toute la France. C’est le début d’une carrière de musiciens professionnels pour les trois compères et leurs coéquipiers qui vont désormais parcourir toutes les grandes salles de spectacles de France, dont le fabuleux Olympia qu’ils remplissent à plusieurs reprises.

Au total, après 47 ans de vie musicale, Tri Yann, nom définitif du groupe, a à son actif 16 albums audio avec des titres aussi fantastiques : “Les prisons de Nantes” qu’on retrouve sur le premier album, “Le vaisseau de pierre” sur un autre sorti en 1988, “La belle enchantée” qui est le tout dernier sorti en 2016.

Une gloire constante

Avec ses 47 ans, Tri Yann a la plus longue durée de vie en France !

Il est impossible de parler du Folk rock en France sans faire allusion au Tri Yann. Caractérisé par sa notoriété insoluble, le groupe a su conserver ses fans et sa cohésion, ce qui complète à son palmarès le titre de groupe ayant eu la plus longue durée de vie en France, soit 47 ans. Le 25 janvier 2018, c’est dans l’émotion que le groupe a fêté ses noces du Cachemire.

Meilleur groupe de folk rock breton

Tri Yann n’a pas qu’associé tradition bretonne et musique folk rock ; il a également mené des combats politiques et porté au-devant de la scène les problèmes écologiques ; le tout dans une musique toujours séduisante. Ce talent lui a valu de nombreuses distinctions aussi bien en France que sur le continent européen. On peut citer :
  • Trois disques d’or obtenus ;
  • Le Prix de la critique du disque décerné par la presse allemande en 1983 ;
  • Le Grand Prix de la musique traditionnelle de la SACEM obtenu en 1999 ;
  • Le Titre de sociétaire définitif de la SACEM obtenu en 2015.
Aujourd’hui, avec près de 3 millions de disques vendus tout au cours de leur carrière (un record en Bretagne), Tri Yann est incontestablement le meilleur groupe de folk rock breton.
Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close