Science

Quelles sont les mesures de sécurité obligatoires sur un chantier ?

Il est insensé de dire que le risque 0 existe dans la pratique d’un métier. Le service des BTP n’en est pas épargné. En effet, ce secteur est l’un de ceux qui présentent le plus de risque pour les travailleurs. On estime par exemple que 30 % des accidents sur les chantiers de BTP sont mortels. En tant qu’employeur, vous devez donc prendre des mesures idoines afin de préserver la vie et la santé de vos travailleurs. Ainsi, quelles sont les mesures de sécurité obligatoires que vous devez faire observer sur vos chantiers ?

Ces mesures classiques de prévention de risques

Lorsqu’en tant qu’entrepreneur, vous bénéficiez de l’attribution d’un chantier, en occurrence de BTP, vous avez obligation de faire observer à vos employés des règles strictes de sécurité. À cet effet, vu les nombreux risques encourus sur un chantier de BTP, certains équipements doivent être fournis obligatoirement aux travailleurs par vos soins. Pouvant varier d’un secteur à l’autre, on distingue les équipements de protection individuelle et les équipements de protection de chantier.

Les équipements de protection individuelle

Casque de chantier : encore appelé casquette anti-heurt, il se choisit en fonction du risque auquel sont exposés vos différents employés (heurts, chutes d’objets, risque électrique, etc.). En outre, certains facteurs tels que la durée de port du casque, la coiffe intérieure ou encore la position du porteur interviennent pour un choix conséquent. Par ailleurs, il existe des normes de certification qui vous permettent d’obtenir des casques adaptés et fiables. Ainsi, note-t-on la norme EN 812 pour les casquettes anti-heurt, la norme EN 397 pour les casques de protection industrielle d’usage courant ou la norme EN 50 365 pour les casques chantier isolant…

Les chaussures de sécurité : elles sont très importantes dans la mesure où les blessures aux pieds représentent 7 % des accidents de travail. Elles offrent en raison de leur caractéristique (semelle antidérapante, anti-écrasement, anti-perforation, aération) la sécurité à vos travailleurs. À cet effet, pour leur choix, il est important de prendre en compte un certain nombre de facteurs. Il s’agit de la matière, du type de protection qu’elles offrent, du poids et de l’ergonomie. En outre, pour un choix assez conséquent, il est important que vous respectiez les normes en vigueur en matière de chaussure de sécurité. Cela dit, la norme de chaussure la plus répandue est la norme EN 20 345. Et si vous désirez pour vos employés ou pour vous-mêmes des chaussures plus esthétiques, la plateforme https://www.modyf.fr/ propose des baskets adaptés à de nombreux chantiers.

Les gants de protection : les mains sont les parties du corps les plus exposées sur les chantiers. Par conséquent, vos employés doivent les protéger. Le choix de gants de protection dépend de plusieurs critères. D’abord, il faut tenir compte du type de risques auxquels sont exposés vos travailleurs, ensuite de la taille des gants selon les différents utilisateurs et enfin des normes. Ainsi, la norme EN 420 prend en compte les exigences générales des gants de chantier. Vous trouverez sur le site http://www.directindustry.fr/fabricant-industriel/gant-chantier-construction-150860.html des gants de qualité. Néanmoins, il est important de savoir qu’à chaque type de risque correspond un gant. Ainsi, la norme EN 407 est destinée aux risques de chaleur et de feu, la norme EN 12 477 pour les risques soudeurs ou encore la norme EN ISO 374 pour les risques chimiques et microbiologiques.

Les vêtements de signalisation à haute visibilité : importants surtout sur les chantiers à très haut risque, ils doivent être portés par tous vos employés. À cet effet, pour un excellent choix, vous pouvez opter pour un tissu fluorescent pendant la journée et une matière rétro-réfléchissante pour la nuit. Les baudriers sont définis qualitativement par la norme EN 471.

Les lunettes : elles sont très importantes, surtout pour les travaux de chimie, de meulage ou de sciage. En outre, elles protègent vos employés contre la poussière, les projections dangereuses et autres chocs violents. À cet effet, tous vos travailleurs doivent les avoir afin de garantir la sécurité de leurs yeux. Pour un choix des plus achevés, il est conseillé que vous optiez pour des lunettes respectant la norme EN 166 pour la protection oculaire et les normes NF EN 170 et 171 pour les rayonnements infrarouges.

Les protecteurs auditifs : les bruits sur les chantiers sont à la limite insupportables. Un protecteur auditif est alors recommandé pour vos employés. À cet effet, depuis 2006, la règlementation impose à tous les chefs d’entreprise l’obligation de pourvoir leur salarié en protecteur acoustique lorsque ces derniers sont exposés à des nuisances sonores. Ainsi, avant d’acheter tout casque antibruit, vous devez prendre en compte les paramètres suivants : le bouchon d’oreilles et le nombre de décibels. Pour un choix fiable, il est conseillé que vous vous référiez à la norme NF EN 458.

Les masques de protections : ils sont primordiaux lorsque vos employés travaillent dans un environnement poussiéreux, en présence de fumée, de gaz ou de substance toxique. Cela dit, le choix de masque doit prendre en compte le type d’inhalation auquel sont exposés vos employés. Ainsi, choisirez-vous des masques à cartouches filtrantes pour les travaux à chaud, des demi-masques filtrants pour les travaux à froid, etc.

Les équipements de protection de chantier

Sur l’ensemble de votre chantier, vous devez veiller également à la mise en place de certains équipements de sécurité. On peut citer par exemple :
  • les barrières ou cônes de chantier, afin de tenir éloignés les passants ;
  • les passerelles de chantiers pour permettre une excellente circulation sur le chantier ;
  • les tentes de chantier afin d’abriter vos employés ;
  • les passes en câbles afin de protéger les différents fils électriques sur le chantier ;
  • les panneaux de signalisation pour délimiter les zones à risques ;
  • etc.

 

Les contraintes juridiques

Lorsque vous disposez d’une entreprise de BTP, il est important que vous souscriviez à des assurances. Il peut s’agir d’assurance multirisque ou d’assurance RC Pro.

Ceci est d’autant plus important puisque les législations actuelles en France sont très strictes en cas de non-respect des mesures de sécurité. Cela dit, la loi vous reconnait une obligation de sécurité envers vos collaborateurs. À cet effet, en cas d’accident de l’un de vos employés, la faute inexcusable de l’employeur peut être utilisée contre vous. C’est pourquoi en matière de sécurité de vos employés, votre entreprise doit être la plus stricte possible.

La faute inexcusable de l’employeur

Terme juridique mettant en cause le patron d’une entreprise en cas d’accident, elle est soulevée lorsque la victime (le salarié) arrive à démontrer que l’employeur ne respecte pas les normes de sécurité. De ce fait, le code de sécurité sociale lui garantit des dédommagements de la part de l’employeur. S’il ne s’agissait au départ que de trois types de préjudices (les préjudices pour souffrances physiques et morales, les préjudices esthétiques et d’agrément, la perte ou la diminution de promotion professionnelle), aujourd’hui ils vont jusqu’à couvrir les frais d’adaptation du logement et du véhicule en cas de handicap ou encore l’aide au quotidien fournie par un tiers pendant la durée du traitement médical des conséquences de l’accident.

Prévention des risques d’accident et de la faute inexcusable de l’employeur

Lorsque vous disposez d’une entreprise, la première mesure à prendre est de doter vos employés de matériels de travail adéquats. Aussi, l’environnement de travail doit-il être sain. À cet effet, considérant le domaine des BTP, il est important, au regard des risques, d’adopter les mesures de sécurité les plus appropriées.

En outre, votre responsabilité passe également par la communication auprès de vos salariés des différents risques qu’ils courent sur vos chantiers. Dans le même contexte, vous devez disposer, comme il est exigé, d’un DUER (document unique d’évaluation des risques). Il s’agit d’un document que toute entreprise des BTP doit avoir et qui recense les risques et les mesures de sécurité adaptées sur un chantier.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close