Société

Quand et pourquoi faut-il s’adresser à un psychologue ?

Une personne qui a des difficultés personnelles ou qui souffre de maladies mentales a souvent du mal à le reconnaître. Même quand elle reconnaît son mal, elle préfère plutôt se murer dans un silence. Dans ce genre de situations, l’individu refuse de communiquer parce qu’il éprouve un sentiment de honte. Il a également peur d’être rejeté par la société. Pourtant, il existe une solution simple pour sortir de cet état. À défaut de se confier à des proches, il est possible de recourir aux services d’un psychologue.

Le psychologue, un professionnel du bien-être psychique

Le psychologue est un professionnel de la santé dont le travail consiste à apporter des solutions à une personne qui a des difficultés personnelles. Ces difficultés sont en réalité des troubles mentaux qui entraînent des souffrances ainsi que des troubles du comportement. Comme exemple, on peut citer : le stress, la phobie, la dépression, l’anxiété, et l’addiction. Le rôle du psychologue sera donc d’écouter le patient afin d’identifier ses difficultés. Grâce à des méthodes spécifiques, il entame une thérapie pour :

  • Améliorer le bien-être du patient ;
  • Améliorer son état psychique ;
  • Améliorer sa qualité de vie ;
  • Favoriser son intégration sociale ;
  • Développer son autonomie mentale.

Quand consulter un psychologue ?

Y a-t-il un moment prédéfini pour consulter votre psychologue ? Non, pas vraiment. Déceler les symptômes n’est pas une mince affaire. Car, l’individu atteint n’ose pas en parler et préfère vivre dans sa bulle. Généralement, il est agressif et ne se rend pas compte de son état. Il ne sait pas que sa situation empire et pense que le problème vient des autres. Il faut voir un psychologue quand on :

  • Aime s’isoler à outrance ;
  • Refuse d’avoir une vie sociale ;
  • N’a pas une vie sociale satisfaisante.

Que ce soit dans les relations professionnelles ou personnelles, un individu qui souffre a tendance à éviter les contacts. Il ne se sent pas aimé et se perçoit comme un être mauvais. Parfois, il se sent coupable de ne pas être aimé.

Dès l’apparition des premiers signes, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste. La prescription médicale n’est pas obligatoire pour voir un psychologue. Toutefois, le médecin traitant a la possibilité d’informer le patient qu’il a besoin de voir un psychologue.

Pourquoi consulter un psychologue ?

Plusieurs motifs peuvent vous emmener à consulter votre psychologue. Parmi les raisons les plus fréquentes, on peut citer les suivantes :

  • Difficultés personnelles ;
  • Addictions ;
  • Événements douloureux ;
  • Problèmes relationnels ;
  • Problèmes d’argent ;
  • Troubles sexuels.

Les difficultés personnelles

Les difficultés personnelles se traduisent généralement par le manque de confiance en soi, la dévalorisation, les troubles de l’humeur, le stress, l’anxiété, l’agressivité, la peur, l’hypersensibilité… L’angoisse, l’insomnie, et les difficultés dans la prise de décision sont aussi des signes. Les difficultés personnelles se traduisent aussi par l’autosabotage, la peur de surmonter les échecs. En somme, l’individu se sent mal dans sa peau. Il sent que quelque chose ne tourne pas rond. Cette chose sur laquelle il n’arrive pas souvent à mettre de nom l’empêche de vivre convenablement et de s’épanouir.

Les événements douloureux

Le deuil, la perte d’emploi, l’échec, et une maladie grave sont autant d’événements douloureux qui affectent le mental d’un individu. Ce dernier peut décider de s’isoler, réduisant ainsi le temps qu’il passe avec les autres. Quand on vit ces épreuves, il est conseillé de consulter au plus vite un psychologue.

Les problèmes relationnels

Les problèmes relationnels pourrissent la vie au quotidien. Véritables sources de stress, ils peuvent se situer à plusieurs niveaux (professionnel, familial, amical). Il peut s’agir d’une dispute avec un collègue, d’une mésentente avec les parents, ou d’une altercation en couple. Ces problèmes mettent à mal les relations, entraînant un repli sur soi. Cela peut provoquer la dépression ou la phobie sociale.

Les problèmes d’argent

Les problèmes d’argent ont un impact négatif sur notre vie sociale. Ils sont la source d’un stress chronique qui peut provoquer des ulcères, des problèmes digestifs, et une crise cardiaque. Dans la plupart des cas, les individus en difficulté, déprimés et anxieux, préfèrent se calmer avec :

  • L’alcool, le tabac, la drogue, la nourriture, les médicaments ;
  • Les conflits verbaux.

Ils deviennent irritables, malheureux et s’en prennent le plus souvent aux amis, aux collègues et aux membres de la famille. Les difficultés financières et le surendettement entraînent un repli sur soi. Or, cet isolement social aggrave la dépression. Enfin, un individu qui a des problèmes d’argent a tendance à se négliger. La victime se prive d’activités récréatives qui ont pourtant le pouvoir de l’aider à maîtriser son stress.

Les troubles sexuels

Les troubles sexuels sont généralement provoqués par des problèmes d’ordre psychique comme le stress, la dépression, la fatigue, et la peur de l’intimité. L’angoisse liée à la performance, le manque de désir et une éducation religieuse trop stricte comptent aussi parmi les causes des troubles sexuels. Il est conseillé de consulter rapidement un psychologue pour avoir une sexualité satisfaisante.

Les addictions

L’addiction est une conduite qui se caractérise par une envie forte et répétée de pratiquer une activité ou consommer quelque chose. La dépendance repose donc sur l’impossibilité de contrôler un comportement. L’individu dépendant se sent obligé de poursuivre ce comportement en dépit de sa volonté et de ses efforts pour arrêter. On distingue 2 types d’addictions :

  • Les addictions liées à des produits (alcool, tabac, drogue) ;
  • Les addictions non liées à des produits (jeux, internet, travail).

Les addictions ont un impact sur la santé physique et psychique. Ils perturbent la vie sociale de l’individu, entraînant une perte d’attention, le stress, les angoisses, les crises de panique. L’addiction aux produits provoque des pertes de mémoire, des difficultés respiratoires, des insomnies, et des problèmes digestifs entre autres.

D’autres raisons de prendre rendez-vous chez le psychologue

On peut également voir un psychologue pour d’autres motifs :

  • Pour vivre différemment ;
  • Pour s’orienter ;
  • Avant une décision très importante à prendre.

Pour vivre différemment

Le psychologue ne reçoit pas que des personnes mal dans leur peau. On peut également le consulter parce qu’on veut mieux s’exprimer, mieux se connaître, développer son potentiel. En somme, l’individu qui souhaite son évolution personnelle peut se rendre chez le psychologue.

Pour s’orienter

Il arrive parfois qu’on perde de vue ses objectifs. On s’emmêle les pinceaux sans savoir comment diriger sa vie. On végète et l’on gaspille son énergie et son temps dans des choses futiles. Avec l’aide d’un psychologue, il est tout à fait possible de retrouver rapidement ses repères et de mieux orienter sa vie.

Avant une décision importante

Avant de prendre une décision importante, on analyse à tête reposée les avantages et les inconvénients. Car, toutes les décisions que l’on prend ont des conséquences. Qu’elles soient positives ou négatives, elles ont le pouvoir d’impacter notre vie. Vous pouvez donc avoir l’avis d’un psychologue avant de vous décider.

Comment se déroule une consultation chez le psychologue ?

Pour cerner le trouble du patient, le psychologue commence la séance par un entretien. L’objectif, c’est d’établir la confiance et connaître si possible dans les moindres détails l’histoire de la vie du patient. Celui-ci doit pouvoir se libérer et s’exprimer sans gêne, sans peur d’être jugé. Doté d’une grande qualité d’écoute, le psychologue observe minutieusement son patient. Ensuite, il lui fait passer des tests de personnalité et fait des recommandations. Enfin, il assure le suivi en fonction de la disponibilité du patient.

Durée d’une consultation

La séance dure en moyenne 45 min. Toutefois, la durée dépend de plusieurs éléments :

  • La gravité du mal ;
  • La disponibilité du patient ;
  • La nature des objectifs ;
  • Le temps d’adaptation.

La thérapie en elle-même peut se dérouler sur plusieurs mois. Vous pouvez arrêter le traitement n’importe quand. De son côté, le psychologue peut aussi décider de mettre fin à la thérapie s’il estime que les objectifs sont atteints.

Quelques dispositions à prendre

Si le patient a du mal à se confier, le temps d’adaptation sera long et la thérapie risque également d’être longue. Autrement, l’individu qui vient consulter doit être prêt à partager sa vie, raconter ses expériences, dévoiler sa personnalité, parler de ses difficultés antérieures…

Comment choisir un psychologue ?

Le médecin traitant peut vous souffler le nom d’un de ses collègues. Vous pouvez également vous rendre dans des centres médicaux psychologiques (CMP). Les centres médico-psychopédagogiques (CMPP) sont des structures qui accueillent uniquement les enfants. Si vous travaillez dans une entreprise, vous pouvez solliciter les services des psychologues du travail. Vous avez également la possibilité de vous référer à la Fédération française des psychologues et de la psychologie (FFPP).

Les honoraires

Le coût d’une séance n’est pas fixé à l’avance. Il varie en fonction :

  • Du cas ;
  • De la spécialité ;
  • De la durée de la consultation ;
  • Du nombre de séances.

Que retenir ? Les difficultés personnelles et les maladies mentales sont de véritables poisons qui nous empêchent de nous épanouir. Toutefois, avec l’aide d’un psychologue, il est possible de retrouver un équilibre intérieur. Il est conseillé de recourir au plus vite aux services du psychologue afin d’endiguer votre mal-être mental.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer