Raymond Louis QUILLIVIC

Un artiste aux multiples facettes ( peintre, sculpteur, céramiste)

Né le 30 août 1942 à Tréffiagat (Finistère), Raymond Louis QUILLIVIC est peintre de compositions à personnages, figures, paysages, sculpteur, céramiste.
Postimpressionniste, puis surréaliste à tendance symboliste.

Il travaille comme marin pêcheur et peint en amateur jusqu'en 1964, date à laquelle il se consacre entièrement à son art, d'abord en réalisant des natures mortes et des paysages bretons, puis à partir de 1967 des compositions surréalistes. Celles-ci portent la marque de son admiration sans bornes pour Yves TANGUY, dont il rencontre la soeur en 1968 (elle lui cède d'ailleurs quelques oeuvres de son illustre frère).
Dans les années 1980, il part vivre dans le Midi de la France, et ralentit son activité de peintre pour se consacrer à l'étude des grands maîtres : Gauguin, Bonnard, Van Dongen, Matisse, et surtout Cézanne.
Dans les années 90, inspiré par tous les styles de la peinture moderne et classique,
il invente le concept de "tri-arte", associant dans une même toile trois manières de peindre : figuration proche de l'hyperréalisme, variations figuratives plus allusives, et abstraction. Ce style se veut une réhabilitation du "métier de peindre" en réaction à "l'art facile". Il emprunte des éléments et des formes aux académiques, aux cubistes, aux impressionnistes, aux nabis, aux fauves, à Matisse, aux abstraits, aux surréalistes, aux symbolistes, et s'affirme explicitement comme une "synthèse".

Raymond Louis QUILLIVIC expose régulièrement en Bretagne et dans le Sud de la France.

Vous pouvez visiter son exposition permanente dédiée à Yves TANGUY à Pont-Croix (en face de l'église, près de la crêperie l'Epokée.)