Le Goyen

 


Kéridreuff - maison du goémonier

 

Le GOYEN charmante rivière, prend sa source sur le plateau de Plonéis à Pengoayen dans la cave d'un ancien presbytère, et suit un cours de 36 KM. Elle draine les eaux de Gourlizon, Pouldergat, Meilars et Poullan, au nord et celles de Plogastel ST Germain, Landudec, Guilers, Plozevet et Plouhinec au sud.

Diaporama

  

Malgré l'apport de tant de ruisseaux dont le confluent est à PONT-CROIX, le GOYEN n'est encore qu'un très modeste cours d'eau au demeurant pittoresque et poissonneux ; les amateurs de truites et de saumons y trouvent en général la certitude de bonnes pêches et une active Société a son siège à PONT-CROIX.

Vue de la rue des courtils. Jardins étagés séparés par des murs en pierres.

Ce GOYEN, au pied de PONT-CROIX s'étire paresseusement en une ria de 5 km entre de verdoyantes rives . Il s'élargit jusqu'à devenir à marée haute une petite mer intérieure.

Selon le dictionnaire d' Ogee (1778), la rivière faisait tourner 17 moulins, dont le moulin à marée situé à Keridreuff en PONT-CROIX.

A son embouchure, il donnera son nom breton au port de mer voisin,Gwaïen, appelé curieusement Audierne.

De la rive gauche, à marée montante, l'on découvre un site admirable qui a tenté, bien souvent, bon nombre de peintres et photographes.

De nombreuses randonnées vous sont proposées par l'Office du tourisme.

Notamment, un circuit vous permettra de parcourir PONT-CROIX d'un bout à l'autre en partant de Kéridreuff au bois de Lanéon en longeant le Goyen. Et ceci à pied ou à cheval .

 

Par exemple, le long de la rive, faire une halte à l'anse de Lespoul devenue station d'épuration. Cet endroit est fréquenté par de nombreuses espèces d'oiseaux :
- Goélands
- Aigrettes
- Hérons
- Canards
- Cormorans
- Chevaliers
- quelques couples de Martin-pêcheur...

 L'origine du nom :

Le GOYEN " GWAIEN" ou plutôt "GWAZIEN" sans contraction, est vraisemblablement un dérivé de "GWAZ" qui, en breton, signifie veine, ruisseau.