Société

Les plaques professionnelles : Description, importance, coût

Le succès d’une entreprise n’est pas seulement la résultante de la santé financière. Il dépend aussi de la qualité de la communication faite autour de cette entreprise. Dans cette logique, les acteurs du secteur professionnel libéral ont également le droit de donner un peu de visibilité à leur métier. Ils ont donc besoin de se faire identifier par leurs clients. C’est cette raison qui justifie l’utilisation des plaques professionnelles, lesquelles sont perçues comme de puissants moyens de communication pour assurer la promotion de vos activités. Dans cet article, nous vous ferons le point sur ce dispositif quant à son importance, ses coûts et surtout ses caractéristiques.  

La plaque professionnelle : Que signifie-t-elle ?

Une plaque professionnelle est un dispositif qui permet aux professionnels de faciliter l’identification de leurs établissements professionnels.

C’est ainsi que vous verrez à l’entrée de certains ateliers de professions libérales, ces plaques aux diverses inscriptions. Ce qui permet de donner une visibilité à l’endroit où l’on exerce ses activités. Vous pouvez aussi les rencontrer aux portails des musées, des associations ainsi que des écoles. Il existe une multitude de gammes de plaques professionnelles. Chaque professionnel peut choisir son modèle en fonction de son goût et de ses besoins. Pour y arriver, vous aurez le choix entre les matériaux suivants :

  • Le Laiton: cette matière a la particularité de garantir à votre plaque le reflet lumineux ou chatoyant. Elle permet aussi de rendre presque ineffaçables les inscriptions écrites.
  • Le dibond: réaliser les plaques professionnelles avec un dibond vous offre la possibilité d’en disposer à moindre coût. Il offre également aux plaques une bonne résistance thermique.
  • Le verre: Il s’agit ici de la gravure en sable reconnu pour sa finesse et son esthétique. Les plaques professionnelles conçues en verre sont absolument adéquates pour faire passer des messages sobres, mais de façon élégante. Elles garantissent aussi un meilleur rapport qualité/prix. Elles sont surtout recommandées pour soigner l’image d’une entreprise.
  • L’aluminium: il est affectionné pour sa durabilité et sa solidité. Les plaques réalisées en aluminium offrent aux professionnels libéraux une modernisation de l’identité visuelle. Elles sont plutôt recommandées pour les usages extérieurs.  
  • L’alu souple: l’avantage de l’usage de ce matériau dans la fabrication des plaques professionnelles est lié au coût très abordable. Néanmoins, ces plaques sont loin d’être durables.
  • Le plexiglas: mis à part le fait qu’il est caractéristique d’une brillance exceptionnelle, cette matière n’est pas appropriée aux usages intérieurs.

Les plaques professionnelles : Quelles sont leurs caractéristiques ?

Il faut d’abord retenir qu’avec fixation ou sans fixations, les plaques professionnelles existent en de matériaux, épaisseurs et formats différents. En ce qui concerne les matériaux, les plaques professionnelles peuvent être fabriquées en verre acrylique, en aluminium, en plexiglas, en laiton… On rencontre le plus souvent les plaques professionnelles en verre de 5 mm avec la possibilité d’opter soit pour un fond cristallin blanc, soit pour un fond transparent dépoli. Quant aux plaques professionnelles en aluminium, il existe de 2 mm offrant une finition pelliculage miroitant ou en satin.

Les formats des plaques professionnelles existent de A2 à A5. Nous pouvons ainsi les présenter comme suit :

  • Format A5 : 148×210 mm ;
  • Format A4 : 210×297 mm ;
  • Format A3 : 297×420 mm ;
  • Format A2 : 420×594 mm.

Toutefois, nous tenons à faire remarquer que les formats les plus utilisés par les entreprises surtout restent et demeurent les formats A3 et A4. Par ailleurs, toute plaque professionnelle doit avoir une dimension maximale de 59,4 cm de longueur et 42 cm de hauteur pour être plus visible par les clients.

Pourquoi utiliser les plaques professionnelles ?

Nous pouvons dire que le rôle essentiel des plaques professionnelles reste celui d’aider à localiser ou à identifier l’endroit où l’on mène ses activités professionnelles. Il ne s’agit donc pas de la publicité, mais plutôt un outil informatif.

Vous devez aussi savoir qu’au regard de la législation qui régit les plaques professionnelles, ces dernières peuvent incarner l’expression de votre professionnalisme, votre crédibilité ainsi que votre caractère légal. C’est d’ailleurs ce qui explique l’exigence que représentent depuis quelques années pour l’exercice des professions à l’instar de notaires, médecins et avocats. Vu alors son importance pour les professions libérales dans le cadre de l’optimisation de la visibilité aux entreprises, les plaques professionnelles méritent un soin conséquent. 

Les plaques professionnelles renseignent les clients sur l’existence d’une entreprise donnée dans une zone à travers les informations inscrites sur cette plaque. Elles peuvent donc servir à fournir des informations sur des établissements des professionnels libéraux. Les métiers libéraux regroupent entre autres les métiers de la médecine, le métier des avocats, des huissiers, les juristes, les entreprises… À tout point de vue, les plaques professionnelles permettent de situer géographiquement les clients par rapport à son lieu de travail.

Les spécificités d’une plaque professionnelle

Les plaques professionnelles doivent contenir des mentions utiles telles que :

  • Les noms et prénoms du professionnel libéral ou le nom de l’entreprise ;
  • Le nom du métier que vous exercez ;
  • La spécialisation surtout dans le domaine de la médecine ;
  • Les horaires d’ouverture et de fermeture notamment pour les cabinets ;
  • Et surtout les contacts téléphoniques. Ils sont obligatoires.

Vous devez dans une certaine mesure indiquer sur la plaque professionnelle le Numéro de l’étage où se situe votre cabinet ou le siège de votre société. Il est parfois recommandé de mentionner la possibilité ou non de se présenter sur rendez-vous. Mais en cas de spécialisation pour les métiers relatifs à la médecine, la pose d’une seconde plaque au-dessus de l’autre semble être le choix idéal pour décliner aisément vos domaines de compétence. Et même s’il est connu de tous que les plaques professionnelles ne doivent pas servir de la publicité, il n’est pas moins certain que l’apposition du logo d’une société est chose autorisée. En effet, le Code de la déontologie reconnait les logos des entreprises comme des instruments à usage strictement informatif.

Les différentes catégories de plaques professionnelles

Comme nous l’avons précédemment évoqué, vous pouvez commander votre plaque professionnelle en optant pour une matière de fabrication de votre choix. Les matières utilisées dans la conception des plaques professionnelles sont multiples et multiformes. Vous pouvez opter pour les plaques en plexiglas argentins, les plaques conçues en aluminium ou en laiton, les plaques fabriquées en PVC ou encore les plaques magnétiques. Le choix de ces diverses matières dans la fabrication des plaques professionnelles vise à garantir à ces dernières la résistance et l’esthétique. Après le choix du matériau et la conception de votre plaque, c’est le moment de décider de la technique de sa fixation. À ce niveau, vous pouvez fixer votre plaque en utilisant de vis ou en vous servant d’une substance adhésive.

La plaque professionnelle étant un support d’information, vous devez veiller à ce que les informations importantes y soient inscrites pour permettre à vos clients de mieux vous identifier, de mieux vous connaitre. Alors, il apparait donc urgent de vous renseigner suffisamment avant de commander votre plaque. Vous devez aussi éviter de transformer votre plaque professionnelle en un panneau publicitaire au risque de tomber sur le coup de la loi régissant ce domaine.

Le cadre légal des plaques professionnelles

Nous savons tous combien il est important pour les professionnels libéraux de fixer une plaque professionnelle à l’entrée de leur lieu de travail pour permettre à leurs clients de les identifier facilement. Mais en dépit de ce fait, l’usage de ce support de communication n’est pas une contrainte. En revanche, lorsque vous recourez à l’utilisation de cet outil, il est essentiel de respecter la règlementation en vigueur pour éviter que votre plaque professionnelle ne prenne les allures publicitaires. Alors, il convient pour tout professionnel libéral de jeter un coup d’œil sur l’arrêté du Conseil de l’Ordre ou le Code associé à sa profession. Il est vrai que les informations qui figurent sur une plaque professionnelle varient en fonction du type de métier. Mais il n’est pas moins vrai qu’il existe des précisions universelles et communes à l’ensemble des plaques professionnelles comme :

  • Les noms et prénoms du praticien ;
  • Ses diplômes ;
  • Les jours et heures de consultation ;
  • Les coordonnées du professionnel libéral ;
  • Le logo de la société…

La législation caractéristique de chaque profession

Dans le secteur de la conception des plaques professionnelles, chaque métier libéral dispose de son propre encadrement juridique. Ce cadre légal porte principalement sur les précisions du message ainsi que les formats qui sont prévus. Il est également exigé de faire mention de ses diplômes pour prouver ses compétences dans son domaine d’activité.

Les spécificités des formats

Au regard de la règlementation spécifique, les formats à prendre en compte au cours de la réalisation d’une plaque professionnelle diffèrent d’une profession à une autre. Un cabinet d’infirmerie par exemple n’a pas à faire usage d’une plaque dont les dimensions excèdent 30 x 25 cm. C’est le format imposé par le Code de la Santé pour l’exercice du métier de médecin alors que pour l’exercice du métier de juriste, les dimensions sont prévues entre 25 x 15 cm et 20 x 15 cm. Toutefois, aucune obligation n’est liée au choix de la couleur et du matériau de fabrication de la plaque professionnelle. L’essentiel est qu’elle soit respectueuse vis-à-vis de l’équilibre environnemental.

La norme en matière de copropriété

Cette règlementation est spécialement associée aux locaux où les professionnels libéraux exercent leurs activités. En vertu de cette loi spécifique, vous pouvez être amené à déménager votre entreprise d’un logement pour un autre de votre choix pourvu qu’il soit cette fois-ci respectueux du cadre juridique tracé. En effet, cette disposition montre à un professionnel si la pratique de son activité est autorisée ou non dans le local qui siège son entreprise. Au cas où il serait en règle vis-à-vis de la règlementation de copropriété, on ne saurait donc lui interdire d’apposer sa plaque professionnelle. Le contraire produirait naturellement un effet inverse c’est-à-dire qu’il lui sera interdit l’usage de sa plaque professionnelle. Cependant, cette norme peut vous contraindre à :

  • apposer la plaque professionnelle dans un endroit spécialement indiqué par la loi : soit, c’est à l’intérieur de l’appartement, soit, c’est à son extérieur ;
  • respecter les dispositions de la carte graphique

Je veux me procurer une plaque professionnelle : que faire ?

Nous l’avons assez déjà dit : la plaque professionnelle reste un puissant outil de promotion qui apporte une valeur ajoutée à votre communication. Pour en disposer, il est nécessaire de savoir choir le support ainsi que beaucoup d’autres critères :

Le choix des matériaux

Il s’agit d’opter pour une matière qui offre à votre plaque de la brillance, de l’élégance… Pour cela, le praticien doit discuter suffisamment avec son imprimeur afin de lui permettre de mieux s’imprégner de ses attentes et de ses besoins. Et c’est sur la base de ces précisions que l’imprimeur lui fera des propositions quant à la matière qui s’accommode grandement avec ses exigences. Ainsi, si vous désirez utiliser la plaque professionnelle à l’intérieur du bâtiment, l’imprimeur pourra vous proposer par exemple « le Forex » comme matière de fabrication. Quant à l’élégance, il pourrait vous conseiller de choisir « le Plexiglas ». À tout point de vue, il vous sera plus facile de bien choisir la matière de conception de votre plaque professionnelle si vous vous référez à gravoplaque.fr 

Tenir compte du paramètre visuel

Puisque la plaque professionnelle est sans doute utile pour donner de la visibilité à ce que l’on fait, il apparait capital de prendre en considération la dimension visuelle de l’objet. Nous ne devons pas perdre de vue le fait que cet outil de communication doit être réalisé en format souvent moyen ou en petit format. Il est donc primordial d’aller à l’essentiel du contenu du message. Vous devez dans ce cas savoir avec précision ce dont vous avez principalement besoin pour ne pas tomber dans la désorientation communicationnelle. Il est tout aussi important de prendre en compte l’endroit où sera apposée la plaque professionnelle sans oublier le corps de la profession.

Ainsi, un cardiologue pourra par exemple indiquer ses coordonnées de même que l’étage qui abrite son cabinet. Pour ce qui est d’une association, elle peut inscrire sur sa plaque professionnelle son contact téléphonique, un logo et certainement l’étage qui siège leurs activités. Dans tous les cas, l’aspect visuel recommande qu’on veille impérativement à la couleur ainsi qu’à la brillance pour rendre la plaque plus amplement percevable aux passants. L’aspect séduction n’est pas non plus à occulter.  

Par ailleurs, il est préférable de s’adresser aux imprimeries dotées d’une expérience avérée pour éviter de concevoir une plaque professionnelle inadéquate. Mais une imprimerie en ligne est encore plus recommandée dans la mesure où elle offre en plus de la qualité, les prestations aux tarifs très abordables.

Combien peut coûter une plaque professionnelle ?

 Selon la matière de fabrication, le format et le nombre de couleurs appliquées, une plaque professionnelle peut valoir 7,00 € HT, 10,00 € HT, 14,00 € HT, 23,00 € HT… Mais il existe aussi des plaques professionnelles encore moins chères. Il s’agit des plaques gravées adaptées aux portefeuilles moins lourds. Elles sont souvent conçues sur la base du dilophane. C’est une matière formée de deux couches en plastique superposées. Les plaques réalisées avec ce matériau sont moins coûteuses et personnalisées. Mais elles sont aussi moins résistantes parce que conçues avec une matière dont la solidité est loin de celle de plexiglas et autres.    

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer