Economie

Le rachat de crédit : avantages et inconvénients

À tort ou à raison, le rachat de crédit apparaît aujourd’hui comme la panacée pour tous les problèmes de dettes personnelles. Si personne ne peut réfuter les avantages indéniables de cette pratique, peu d’emprunteurs prennent le temps de relever les éventuels manques à gagner d’une telle procédure.

Les préalables

Encore appelé restructuration de dettes, le rachat de crédit vise le regroupement de l’ensemble des prêts d’un particulier en un seul crédit afin d’obtenir des conditions de remboursement plus avantageuses selon sa situation financière.

Le rachat de crédit peut regrouper différents types de crédits tels que le crédit à la consommation, le crédit immobilier ou le prêt-relais. Cette opération peut porter sur tout ou partie de vos crédits. Elle peut aussi concerner un crédit unique lorsque vous dénichez une offre plus intéressante auprès d’un autre établissement.

Pour réussir votre rachat de crédit, confiez-vous à une banque ou à un intermédiaire financier comme une société spécialisée ou un assureur. Un conseiller analyse alors votre dossier sur la base des pièces justificatives et des informations générales que vous lui soumettez. Il évalue votre solvabilité et chiffre le coût global du nouveau crédit. L’assistance du conseiller s’avère indispensable en ce sens qu’il vous propose cette étude de dossier gratuitement. De plus, il vous donne des simulations qui intègrent les offres de plusieurs établissements. En considération de la valeur de la dette unifiée, du montant de la mensualité et de la durée de remboursement, vous opérez un choix conséquent. Ce site vous offre un excellent comparatif !

De multiples avantages……

Le rachat de crédit intervient en général pour vous éviter un surendettement, alléger votre situation financière ou mettre de l’ordre dans votre trésorerie passive.

Éviter le surendettement à tout prix avec une gestion simplifiée

Le rachat de crédit se révèle urgent dans certains cas pour sauver le débiteur du surendettement. Cette opération demeure moins lourde que la procédure du surendettement et permet l’établissement d’un nouvel échéancier de remboursement supportable pour l’emprunteur. En effet, certains emprunteurs souscrivent à plusieurs crédits sans apprécier à juste les complexités de gestion qui en découlent. Ils se retrouvent pris dans un cycle vicieux de dettes avec des échéances non honorées. Rapidement, ils connaissent une spirale d’endettement avec des mensualités impayées et des pénalités qui s’accumulent. Cette situation peut entraîner le fichage FICP de l’emprunteur auprès de la Banque de France. Grâce à un rachat de crédit, l’emprunteur peut éviter un enlisement financier par la négociation du regroupement de ses crédits avec un nouvel échéancier et un meilleur taux ainsi qu’un étalement optimal de sa dette dans le temps.

Diminuer le coût de l’emprunt

Outre le regroupement de plusieurs dettes, le rachat de crédit permet de réaliser des économies sur les intérêts d’emprunt mensuels. En effet, les taux pratiqués pour les prêts revolving ou des découverts bancaires surpassent ceux d’un prêt classique. De même, les taux de certains crédits immobiliers d’années antérieures demeurent supérieurs à ceux du marché actuel. Un rachat de crédit permet de renégocier ces différents taux à la baisse et de diminuer le coût de l’emprunt. Ainsi, une proposition de rachat de crédit n’intéresse que si le nouveau taux baisse d’au moins 1 %. Cependant, ce taux dépend aussi de votre priorité lors de cette opération. En effet, vous pouvez décider d’alléger votre mensualité ou de la conserver au même montant.

En effet, un emprunteur peut, à un moment donné, éprouver de réelles difficultés pour honorer ses multiples engagements financiers. Cette situation peut découler d’un évènement plus ou moins malheureux (licenciement, maladie, divorce, etc.) ou même d’incidents heureux (mariage, naissance, etc.) qui créent une évolution de ses besoins. Le rachat de crédit constitue une solution idéale pour ce type de débiteur qui peut alors renégocier ses dettes afin d’alléger sa mensualité. Ainsi, en optant pour une diminution de la mensualité, vous récupérez du pouvoir d’achat. Toutefois, vous paierez sur une plus longue durée. Le cas fréquent demeure l’allègement de la mensualité, et vous pouvez réaliser selon votre dossier jusqu’à 60 % de baisse.

Par contre, vous pouvez décider de maintenir le montant de votre mensualité. Dans ce cas, vous remboursez plus vite votre emprunt. Vous pourrez alors profiter à un autre prêt.

Des primes d’assurance à la baisse

L’opération de rachat de crédit permet aussi à l’emprunteur de renégocier le montant de ses primes d’assurance. Celui-ci se fonde sur la diminution de son taux d’intérêt pour initier cette démarche. Ceci constitue un atout indéniable, même si, en vertu du principe de résiliation annuelle de l’assurance, un emprunteur peut annuler son engagement de prêt immobilier à chaque date anniversaire de la signature en vue d’en souscrire un nouveau plus avantageux.

Une gestion simplifiée

L’opération de rachat de crédit consiste le plus souvent en un regroupement de crédits. Elle présente donc l’énorme avantage de simplifier la gestion de l’emprunteur. Désormais, ce dernier discute avec un créancier unique, et non avec plusieurs structures. Il honore un engagement financier mensuel, au lieu de plusieurs. Par ailleurs, avec un seul interlocuteur, l’emprunteur pourra éviter les prélèvements et agios multiples.

Relancer l’investissement

Le rachat de crédit constitue parfois un moyen pour s’offrir de la trésorerie supplémentaire. En effet, cette opération peut prendre en compte un montant affecté à un nouveau projet. Ainsi, l’emprunteur regroupe ses crédits afin de financer en parallèle un autre projet sans devenir insolvable. La trésorerie dégagée peut servir pour une dépense d’investissement, un achat de véhicule, etc. Dans le cadre d’un rachat de crédit, les couples peuvent réduire leur taux d’endettement pour effectuer un prêt. Néanmoins, ceci exige une étude préalable qui prend en compte la stabilité professionnelle et des revenus ou l’absence de découvert du demandeur.

……mais un coût global élevé

En dépit des nombreux avantages, le rachat de crédit induit une augmentation du crédit global. La Fédération bancaire française recommandait une prudente utilisation de cette pratique dans une note de décembre 2011. En effet, cette opération doit s’accompagner d’un profond équilibrage de votre budget pour montrer toute son efficacité. Le regroupement de deux dettes avec des échéances de 1 et 2 ans par un crédit unique à 5 ans induit indubitablement une baisse sensible de la mensualité. À court terme, vous réduisez vos charges mensuelles et gagnez en pouvoir d’achat. Certes, votre crédit global s’étale dans la durée. Cependant, sa valeur ne change pas. Pire, l’allongement de la durée du crédit entraîne une hausse du coût total du crédit. Considérez aussi les frais de constitution de garantie ainsi que ceux du dossier bancaire que vous supportez pour toute opération de rachat de crédit.

Le rachat de crédit, les préoccupations courantes

  • Seuls les surendettés peuvent-ils recourir à un rachat de crédit ?
Le rachat de crédit demeure à la portée de tout emprunteur. Certes, le rachat de crédit constitue une aubaine pour échapper au surendettement avec le fichage FICP de l’emprunteur auprès de la Banque de France. Mais, il peut aussi se révéler utile pour la restructuration de sa dette. Il lui permet de bénéficier de taux d’intérêt plus faible pour retrouver du pouvoir d’achat et une capacité d’épargne. De plus, certains emprunteurs recourent au rachat de crédit pour simplifier la gestion de leur trésorerie. Enfin, certains optent pour le rachat de crédit afin de pouvoir effectuer un nouvel investissement.
  • Le coût global revient-il plus cher après un rachat de crédit ?
Le rachat de crédit entraîne souvent des frais de constitution de garantie et de dossiers bancaires. Outre ces charges, cette opération induit un allongement de la durée de remboursement. En conséquence, les intérêts et les mensualités baissent. Cependant, le coût global du crédit s’accroît.
  • Dois-je changer de banque pour un rachat de crédit ?
Le rachat de crédit n’impose aucunement un changement de banque. Vous pouvez très bien réaliser cette opération avec votre banque actuelle sauf si vous recevez une excellente offre en provenance d’une autre banque. Les prélèvements s’effectuent sur le compte que vous indiquez. De plus, votre courtier ne peut vous imposer de changer de banque.
  • Une opération de rachat de crédit provoque-t-elle un fichage à la banque de France ?
Le rachat de crédit évite à l’emprunteur en difficulté de se retrouver fiché à la banque de France. Cette opération permet au débiteur de rééquilibrer son budget. Il lui facilite le regroupement de ses dettes en un seul emprunt avec une mensualité allégée et un allongement du délai de paiement.
Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close