SKEDUZ,

"brillant" en bas-breton, est à la base un nom générique débile, absolument sans lien avec une quelconque qualité d’aucun des musiciens qui participent à son action pugnace et révolutionnaire.

Et pourtant, il semblerait que les critiques musicaux aient vu là un signe précurseur de leur destinée triomphale. Il suffit de lire les articles dithyrambiques des correspondants locaux de L’Echo de l’Armor et de l’Argoat, de Ouesteufrance ou du Poher Hebdo pour s’en rendre compte : ils sont déjà hyper connus !

SKEDUZ était cinq pour sa fondation en 1993, ils sont sept à présent. SKEDUZ a grossi, le nombre de ses fans aussi. Ils ne s’arrêteront plus avant Wembley, Woodstock et Bercy...

Skeduz, "brilliant" in the language of western Brittany is basically just a stupid random word, totally unconnected with the quality of any of the musicians who participate in this revolutionary musical act.

However, it seems that music critics took the name as a sign of their triumphal destiny. Just read the rave reviews in the local Breton agricultural press and you’ll be convinced : they are already enormously famous !!!

Skeduz was a band of five when they formed in 1993, they are now seven lads who won’t give up before playing a full stadium in Wembley...
 
Dédé Thomas 
Dédé THOMAS - binioù 

Encore jeune, et déjà légendaire. Né à Lanrivain, neveu du non moins légendaire Iwan Domas, il se met au binioù à l’age de 12 ans. De noce en mariage, il parfait son style de sonneur plinn. 

Et voilà qu’il étonne tout le monde au championnat intergalactique de sonneurs à Gourin en 1972 en compagnie de Job FULUP. Bien sûr, il le gagne : il venait de prouver au monde qu’on pouvait jouer un air mineur avec un bourdon accordé en mineur ; personne n’avait jamais essayé... Depuis, il s’est illustré dans maint concours aux côtés des deux Daniel Philippe. 

On raconte aussi qu’il jouait,, il y a fort longtemps dans un groupe aux sonorités étranges et Rock’n Roll : Glazard Skeduz (les lézards dorés). 

Comment fait-il pour gagner aux concours ? C’est simple : tous les matins, il se regarde dans la glace et il se dit qu’il va gagner. 

   
Yvon Lefebvre 
Yvon LEFEBVRE - bombarde 

Tombé très tôt dans la marmite bouillonnante des sonneurs, il apprend à maîtriser la bombarde avec son frère Philippe et également avec Jean-Claude Jégat. 

Yvon a longtemps joué dans la Kerlenn Pondi (bagad de Pontivy), et il est maintenant considéré comme l’un des meilleurs sonneurs de l’Ouest, On le rencontre parfois au détours d’un concours qu’il n’a pas pensé à faire, mais où il y a beaucoup d’amis... 

Son jeu fluide et rigoureux de la tradition, hérité à la fois de ses expériences de sonneur de couple et de bagad, en fait un excellent contrepoids à la fougue de Dédé THOMAS. À eux deux, ils forment le noyau atomique de SKEDUZ. 

   
Hilaire Rama 
Hilaire RAMA - basse 

Originaire du Vauclin, sur la côte au vent en Martinique, Hilaire a rejoint SKEDUZ au printemps 1997, après un parcours dont il ne vous dira pas tout... 
 

Vous l’avez sûrement déjà applaudi auparavant dans un concert ou un cabaret : il a défrayé la chronique en tant que bassiste de Thiéfaine, a joué dans les débuts de Taïfa, a été bassiste d’Alan Stivell à la fin des années 80, et du groupe nantais Tequila. Il joue actuellement avec Gaby Blues Band et Gilles Servat. 

Son jeu de basse puissant et sobre se marie particulièrement bien à la musique du groupe, à qui il a su apporter également des cars supplémentaires de fans... 

   
Nicolas Quemener 
Nicolas QUEMENER - guitare & Flûte 

Né à Beaufort-en-Vallée, Nicolas fait ses débuts au Conservatoire d’Angers en percussions, en même temps que sa formation en maçonnerie. Puis il passe à la flûte, la guitare et la plomberie, qui lui permettent vite de devenir crêpier en Irlande. 

Ses qualités musicales lui valent de faire de la musique dans les pubs de Galway, et d’y rencontrer les musiciens qui, avec lui, allaient former Arcady. Il s’installe en Bretagne, collabore à Orion en Belgique et fonde Skeduz avec les quatre autres. 

Il continue sa vocation internationale avec Dan Ar Bras, Gilles Servat et un duo avec le piper Ronan Le Bars. Son swing est réputé bien au-delà de nos frontières. 

   
Laurent Dacquay 
Laurent DACQUAY - violon 

Armé du violon ancestral et d’un BTS agricole, ne sachant pas jouer une note de musique, Laurent a arpenté le Paris des pubs irlandais dans lesquels il a fait ses classes. C’est là qu’il rencontre Vincent Blin, violoniste "irlandais" de renom, qui lui a donné envie de s’y mettre vraiment. 

Revenant d’Irlande un beau jour, il a débarqué dans un pub de Rennes, a sorti son violon et n’est jamais plus reparti de Bretagne. Quelques mois plus tard, devenu permanent du festival En Arwen à Klegereg, il s’aperçoit par hasard que son grand père est natif de Séglien, à cent mètres de sa maison... 

Membre fondateur de Skeduz, Laurent ne connaissait pourtant que peu la musique bretonne, et d’aucuns aiment à dire qu’il a su donner au violon breton un swing de chanteur. 

   
Stépane Sotin 
Stéphane SOTIN - percus 

Stéphane a appris la musique en autodidacte, et il doit son goût pour les percussions à son père, qui était batteur. 

Traînant ses guêtres dans les rues de Nantes, il y a fait connaissance avec les ex-musiciens de Goldman avec qui il a monté K10, groupe de rythm&blues. 

Puis il a flirté avec les brésiliens de Amazonia, groupe de batucada (musique de rue et de carnaval consistant à faire le plus de vacarme possible sur des rythmes endiablés), et en a profité pour aller habiter trois ans au Surinam. Stéphane a croisé Hilaire sur Nantes, ce qui l’a amené à jouer avec Gilles Servat. 

Infatigable découvreur de sons nouveaux, Steph est toujours prêt à repartir, sac au dos, vers de nouvelles aventures rythmiques. 

Ronan Pellen 
Ronan PELLEN - cistre 

Ronan a appris les notes au Conservatoire de Rennes à l’aide d’un violoncelle. Puis il essaie la cornemuse, ce qui lui fait découvrir les musiques bretonne, irlandaise et écossaise. Après une tentative guitaristique en rock de cave, il rencontre le piper Loic Bléjean et se lance dans les bœufs de musique irlandaise. Ensemble ils montent Rakish Paddy. Enfin, il se résout à adopter un instrument peu fréquent, le cistre. 
 

Décidé à habiter le Centre-Bretagne, il y fait la rencontre du groupe Dibenn dans lequel il violoncellise pendant deux ans avec un plaisir non feint. 

Ronan participe en même temps à l’édification de Skeduz, dans lequel Nicolas et lui mijotent un alliage de cordes subtil. 

  A brief introduction to the seven lads in the band.

The melodic core of Skeduz is composed of Yvon and Dédé. They play bombard (a kind of short and very loud oboe) and binioù (high pitched small bagpipes, also very loud), a couple of popular wind instruments that are often played together in traditional breton music.

Nicolas (guitar) who played in the Irish band Arcady for a long time, Laurent (fiddle) and Ronan (bouzouki) all started with Irish music. The five of them formed the band at the end of 1993.

Three years later, they asked Hilaire (bass) to join in with a few tunes on their first CD. His powerful playing which came from his work with singer H.F. Thiéfaine totally suited the band. A few months later, he was part of the band, along with Stephane (drums). who also used to play with Nicolas and Hilaire in Gilles Servat’s band.


Ce qu’en pense la presse ...

" Les danseurs n’ont pas tari d’éloges sur le groupe Skeduz [...] Excellent. "
Le Télégramme

" De la dentelle pour nos petites oreilles "
Ouest-France

" C’est précédé d’une réputation flatteuse dans les milieux musicaux Bretons que Skeduz signe son premier album ... d’autant plus dansant que le binioù n’est pas réduit, comme souvent, à un rôle anecdotique : il est mis en avant de manière quasi continue et le son y trouve une énergie que peu de groupes possèdent ... Skeduz, ce n’est pas "danse avec les mous". "
Ar Men

" ... Le premier disque de Skeduz fera à l’évidence partie des enregistrements qui feront les beaux jours de la maison de la Place au Beurre. Cette formation de musique à danser s’est fait connaître ces dernières années dans les festoù-noz par ses qualités musicales, sa sensibilité, et des musiciens de grande valeur ... chaque morceau est ciselé comme un bijou ... "
Musique Bretonne

" Ce n’est pas une exagération que de dire que le monde de la musique bretonne attendait ce moment depuis longtemps : Skeduz vient enfin de sortir son CD, et l’attente valait la peine : certainement le CD indispensable dans toute collection qui se respecte. ... Ce CD est vraiment un must ! "
Nekepell

  


Les Dates retrouvez-les sur le site http://www.bretagnenet.com/festnoz/

 Vous pouvez toujours écrire à Ronan PELLEN!!!!

VUS à :

Festival Interceltique, Lorient - Festival En Arwen, Kleg - Fêtes de Cornouailles, Quimper - Gouel ar Brezhoneg, Spezet - Fest Noz de Villejuif - 42è Championnat de Bretagne des sonneurs en couple, Gourin - Sonerezh ar vro, St Barthélémy - Festival du cinéma, Douarnenez - Salle du Pavillon, Quimper - Rock&Solex, Rennes - Les Nuits Blanches, Saint Thuriau - Bellinzona(CH) - Les Nuits Celtes, Muzillac - Rencontres de la Bombarde, Ergué Gabéric - 10 ans de Carré Manchot, Klegereg - 15 ans de BF 15, Ploeuc s/Lié - Festival Dre ar Wenojenn, Melioneg - Festival Fisel, Rostrenen - Mundo Celta, Ortigueira(E) - Delémont(CH) ...