International

Demande Esta pour les USA : Délais, prix et informations

Depuis le 12 janvier 2009, tous les ressortissants et les citoyens des pays exemptés de visa doivent détenir une autorisation préalable avant de voyager vers les États-Unis. Ces pays sont majoritairement issus de l’Union européenne et bénéficient d’un programme nommé ESTA Visa (Electronic System for Travel Authorization) : un système électronique d’autorisation de voyage s’appliquant aux passagers qui projettent de se rendre ou qui sont soumis à un transit vers les États-Unis. Ce programme s’adresse aux citoyens éligibles dans le cadre d’un tourisme ou d’un voyage d’affaires. Il permet ainsi d’effectuer un séjour allant à 90 jours. Le programme ESTA est un substitut des démarches préalables aux postes de contrôle douanières américaines pour tous les détenteurs de passeports des pays exemptés de visa.

  1. Les procédures d’obtention d’un ESTA

Tous les voyageurs à destination des États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program) doivent :

  1. Demander l’autorisation ESTA en vertu du VWP en se connectant sur le site du département américain de la Sécurité intérieure. En ce qui concerne les étapes à franchir, voici les informations majeures à compléter :

    1. Étape 1 : Le formulaire, incluant

  • l’identifiant du voyageur : sexe, nom et prénom, le pseudonyme si cas existant, la date et la ville de naissance, l’identité des parents

  • les données inscrites dans le passeport : le numéro, sa date de délivrance et d’expiration, la nationalité

  • les informations en cas de détention d’une seconde nationalité

  • la confirmation ou non de l’appartenance au programme CBO Global Entry

  • les coordonnées d’un garant ou de la personne à contacter si besoin dans l’État d’Amérique ou non

  • les données récapitulatives du voyage (s’il y a lieu d’un transit ou non)

  • les renseignements sur l’emploi : afin de déterminer l’existence d’un employeur aux États-Unis

  • les informations sur l’état de santé tant physique que mental du voyageur, ainsi que sa situation juridique

    1. Étape 2 : la validation des données

    2. Étape 3 : le règlement des frais correspondant à la demande

  1. Remplir l’API (soit Advance Passenger Information) : une plateforme électronique de stockage de données établie par le service CBP des États-Unis, allant jusqu’à 1 heure avant le premier vol de l’itinéraire. Les données qui y sont requises concernent les éléments inscrits dans le passeport (nom, prénom, date d’obtention, et…)

  2. Posséder un passeport individuel valide et un billet retour (ou e-ticket) relatif au départ des États-Unis suivant les 90 jours règlementaires

  3. Remplir le formulaire de déclaration douanière CBP (Customs and Border Protection) à l’aéroport le jour du vol.

Après soumission de la demande, voici les cas qui peuvent se présenter :

  • Autorisation approuvée (Approved) : voyage autorisé

  • Voyage non autorisé (Not Approved) : le concerné doit se rendre à l’ambassade ou au consulat des États-Unis afin d’obtenir un visa de non-immigrant, avant de soumettre une nouvelle demande ESTA

  • Autorisation en attente (Pending) : une consultation du site web de l’ESTA sera de rigueur afin de suivre les mises à jour et d’obtenir une réponse finale dans les 72 h avant le départ

  1. Délai d’obtention d’ESTA ?

Une demande ESTA peut être soumise à tout moment, et il est même fréquent que celle-ci se fasse seulement quelques heures avant le départ vers les États-Unis. Toutefois, afin de pallier tout risque de retard, les entités en charge de l’immigration recommandent de soumettre une demande ESTA sous les 72h précédant le départ. Majoritairement, une réponse peut être reçue dans la journée, mais des délais occasionnels peuvent tout de même avoir lieu.

En cas de refus, le demandeur a la possibilité de soumettre une nouvelle demande 10 jours suivant la notification.

  1. Profils des personnes autorisées à réaliser une demande ESTA

Tout individu souhaitant faire une demande de visa ESTA peut solliciter un proche membre de sa famille ou non, à partir du moment où les personnes sollicitées détiennent toutes les informations requises relatives au formulaire à compléter.

  1. Les tarifs liés à une demande ESTA

Il existe plusieurs moyens d’obtenir une autorisation ESTA. La première étant de se connecter sur le site web officiel de l’ESTA tel mentionné précédemment, et la seconde étant de solliciter une agence de clé-en main dans le but d’économise du temps et d’éviter les procédures fastidieuses.

    1. Les tarifs pour une demande directe en ligne

Initialement, l’ESTA n’était soumis à aucuns frais. Mais depuis le 8 septembre 2010, suite à un changement du système américain, des coûts ont été rajoutés par le gouvernement suivant les exigences de la loi de la Promotion du Voyage de 2009. Dès lors, les frais ont été répartis en 2 parties : 4 dollars pour les frais de traitement et 10 dollars pour les frais d’autorisation.

Il est important de souligner que tous les champs obligatoires du formulaire doivent être correctement remplis, car en cas d’erreur et si la demande a déjà été envoyée, les informations majeures dont les coordonnées personnelles, les informations sur le passeport ne pourront faire l’objet d’aucune modification, car l’ESTA est principalement rattaché au passeport. Le demandeur devra alors redémarrer toute la procédure et s’acquitter des nouveaux frais y afférents.

    1. Les tarifs proposés par les agences de traitement

Dans l’optique de gain de temps et pour minimiser les risques de rejet, de nombreux voyageurs sollicitent des agences spécialisées en immigration en ligne. Dans ce cas, les services pour une demande d’ESTA tournent autour de 70 dollars et peuvent même atteindre 100 dollars. Ces frais incluent toutes les taxes gouvernementales ainsi que les frais de corrections d’erreurs. Ces agences garantissent un traitement efficace étant en lien direct avec le gouvernement américain.

Par ailleurs, cinquante-six pays facturent également des frais d’entrée ou de sortie variant entre 14 dollars et 100 dollars. Néanmoins, ces frais sont la plupart du temps invisibles, car ils sont compris dans les taxes et les frais attachés aux billets d’avion.

Dans le cas d’un rejet, le voyageur devra faire une demande de visa qui s’élève environ à 190 dollars. Sur ce site notamment, vous pouvez remplir une demande d’Esta.

    1. Les méthodes de paiement

Toute demande d’ESTA n’est réellement prise en compte qu’après le paiement des frais y afférents. Étant donné qu’il s’agit d’une procédure en ligne, le mode de paiement le plus commun est fait avec une carte de crédit telle que les cartes : Visa, MasterCard ou American Express.

Le visa ESTA vous permet d’entrer dans le territoire Américain pour diverses raisons (tourismes, affaires et autres), plusieurs fois, ce pendant deux ans. Au bout de cette période, le détenteur doit envisager un renouvellement pour anticiper ses prochains déplacements.

En somme, la différence entre un visa ESTA et un visa classique est qu’il est moins fastidieux en termes de procédure administrative grâce à l’existence du service en ligne et aussi à celle d’entités spécialisées au service des demandeurs. Comparé au visa classique, l’ESTA est également moins coûteux. Il est ouvert à 37 pays du continent européen et du continent asiatique. L’ESTA est une autorisation à court terme obligatoire et ne concerne que les passagers à destination des USA dans un but touristique ou en transit sur le sol américain. En outre, les tarifications des agences, quelles qu’elles soient sont comprises dans la fourchette précédemment énumérée. Aussi, il est conseillé de se méfier des agences qui proposent un service à moins de 70 dollars dont la qualité ne peut être garantie.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close