Economie

Crédits travaux : quels critères considérer lors du choix de la banque ?

Les établissements financiers proposent une large gamme de prêts pour gérer les travaux. Cela représente une aubaine pour vous ! Vous devez comparer les offres disponibles pour tirer véritablement parti de la concurrence dans ce secteur. Cela vous permettra d’identifier le meilleur emprunt qui comblera vos attentes. Découvrez dans cet article les principaux critères à prendre en compte pour le choix de votre banque.

Le type de crédit recherché

La quasi-totalité des banques propose des prêts pour financer les travaux. Ceux-ci se résument en deux grandes catégories. Chaque solution présente des atouts et des limites.
  • Les emprunts immobiliers ne servent pas uniquement à acquérir des appartements ou des maisons. Certains établissements les octroient également dans le cadre des projets de réfection ou de rénovation de vos résidences. Ces produits séduisent par leurs faibles taux. Toutefois, les modalités d’obtention d’un emprunt immobilier restent assez strictes. La banque s’intéressera à la stabilité de votre emploi et de votre revenu. Elle exigera une garantie comme une sûreté réelle ou une caution. La souscription d’une assurance s’impose. Vous devrez également fournir un justificatif des dépenses à exécuter.
  • Les prêts consommation peuvent aussi servir à financer les travaux d’aménagement. Ils s’obtiennent beaucoup plus facilement. Les banques se montrent moins contraignantes, et vous bénéficiez d’une plus grande liberté dans la gestion des fonds. Par contre, ils se révèlent plus coûteux.

Les emprunts immobiliers restent les plus avantageux pour exécuter les travaux. Mais, tous les établissements financiers ne les proposent pas. Les strictes modalités d’octroi poussent de plus en plus les clients à se tourner vers les prêts consommation.

Le type d’organisme financier

Pour exécuter vos travaux, vous pouvez solliciter un emprunt aussi bien auprès des banques traditionnelles que des néo-banques.
  • Les établissements classiques réservent clairement leurs prêts immobiliers aux acquisitions d’appartement ou de résidence. Cela se remarque sur leur plateforme en ligne. Ils vous orientent systématiquement vers les crédits à la consommation pour les travaux. Prenez tout de même la peine de vous renseigner auprès du service clientèle pour vérifier si vous pouvez obtenir un emprunt immobilier pour un projet de réaménagement. Si la banque accepte votre dossier, vous bénéficiez d’un taux d’intérêt très compétitif. Dans le cas contraire, vous vous contentez d’un crédit à la consommation. Par ailleurs, l’État a prévu des prêts travaux aidés au profit des ménages modestes. Vous pouvez y accéder pour vos projets de rénovation énergétique. Pour emprunter à taux réduits ou nuls, vous devez contacter l’organisme public concerné ou une banque partenaire.
  • Les néo-banques comme ING Direct, Fortuneo, Monabanq, Hello Bank, Boursorama Banque ou BforBank proposent des produits pour financer vos travaux. Mais, leurs offres diffèrent du point de vue des modalités. Certains de ces établissements autorisent leur clientèle à utiliser leurs crédits immobiliers pour des rénovations. D’autres structures interdisent tout amalgame entre ces deux produits. Elles imposent un prêt consommation pour l’exécution des travaux.

Pour trouver la meilleure proposition sans perdre du temps, nous vous suggérons de consulter un comparateur de crédit pour vos travaux. Une telle plateforme met à votre disposition les offres de chaque banque. Vous réussirez rapidement à identifier l’établissement financier qui comblera vos attentes.

La nature du crédit travaux

Le prêt travaux consommation se décline en différntes offres qui vous garantissent plus ou moins de liberté dans l’exécution des dépenses.

Le prêt personnel

Il peut prendre deux formes.
  • Le crédit non affecté
Très économique, cette formule séduit par sa praticité et sa souplesse. Le prêteur n’exige pas de garantie, et vous ne supportez aucun frais de dossier. Vous ne souscrivez pas non plus une assurance. Vous ne versez pas de pénalité en cas de remboursement anticipé. Mieux, la banque ne réclame aucune pièce justificative des fonds engagés. Vous ne présentez aucune facture de main-d’œuvre ou d’achat de matériaux. Cette formule vous convient parfaitement si vous prévoyez d’exécuter personnellement les travaux. Vous n’aurez pas à rendre compte de vos dépenses. Tout se déroule à votre discrétion.
  • Le crédit affecté
Le prêt obtenu s’inscrit dans le cadre d’un projet spécifique. Vous produisez d’ailleurs au prêteur un devis détaillé des dépenses à effectuer. Son taux d’intérêt se révèle plus bas que celui de la formule précédente. Vous n’apportez aucune garantie. Une résiliation du contrat d’emprunt peut intervenir si votre prestataire ne respecte pas les engagements pris. La loi impose cette formule lorsque vous sollicitez un éco-prêt à taux zéro.

Dans les deux cas abordés ci-dessus, le montant octroyé ne peut excéder 75 000 € avec un minimum de 200 €. Le taux appliqué dépend de la nature du crédit et du profil de l’emprunteur. Vous recevez les fonds en un versement unique.

Le crédit renouvelable

Ce prêt s’apparente à une réserve d’argent disponible en permanence. Vous pouvez y puiser régulièrement pour exécuter vos travaux. La banque reconstitue le capital au fur et à mesure que vous remboursez les fonds consommés. Cette formule vous confère une réelle liberté d’action. Vous n’aurez pas à accomplir des formalités additionnelles si vous souhaitez obtenir un nouveau prêt. Par contre, vous supportez des intérêts assez élevés.

Le montant du crédit travaux

La somme espérée peut influencer votre choix de banque. Au-delà d’un certain seuil, la loi vous impose un emprunt immobilier pour financer vos travaux.
  • Un prêt projet convient pour les tâches mineures. Son montant varie généralement entre 5 000 € et 8 000 €. Vous recevez l’argent directement dans votre compte et le payez les factures à votre convenance. Vous choisissez vos matériaux et vos prestataires sans aucune contrainte. Nous vous recommandons cette formule pour les décorations ou les aménagements sans grande envergure.
  • Au-delà de 8000 €, sollicitez plutôt un prêt travaux. Il s’obtient assez facilement. Vous exécutez librement les dépenses. Toutefois, l’établissement financier contacté peut exiger la production des pièces justifications. Le virement s’effectue directement sur votre compte bancaire. Vous pouvez réclamer jusqu’à 75 000 € ! Vous profitez d’un taux préférentiel.
  • Au-delà du seuil de 75 000 €, vous devez recourir plutôt à un crédit immobilier. Dans ce cas, vous choisissez un établissement qui propose ce type de prêt. Vous prenez toutes vos dispositions pour remplir les conditions requises pour pouvoir obtenir les fonds nécessaires pour exécuter vos travaux.

La durée du crédit travaux

Ce critère varie d’une banque à une autre. Vous devez notamment prendre en compte la flexibilité de l’établissement financier sur ce plan.
  • Les prêts personnels s’échelonnent généralement sur 5 ans. Parfois, leur remboursement s’étale sur une période de 10 ans. Tout dépend du profil de l’emprunteur et de la souplesse de la banque sollicitée. N’hésitez pas à négocier la durée de votre crédit pour l’adapter à vos attentes et à votre niveau de revenu. Toutefois, nous vous recommandons d’éviter de trop prolonger les délais. Cela augmentera le coût de l’opération.
  • Quant aux prêts immobiliers, leur remboursement intervient généralement sur 10 à 30 ans. Vous payez des intérêts assez faibles sur une longue période.

Analysez la durée proposée par les différentes offres afin d’identifier la banque qui répond le mieux à vos aspirations. Vous devez aussi considérer votre capacité financière. La somme à verser dans le cadre de votre crédit travaux ne peut en aucun cas dépasser 33 % de vos ressources mensuelles globales.

Le taux annualisé effectif global (TAEG) du crédit travaux

Il représente le principal critère lors du choix de la banque. Il se calcule à partir de tous les éléments liés à l’emprunt dès sa souscription jusqu’à son remboursement intégral. Sa détermination prend en compte le taux nominal, les frais de dossier, la prime d’assurance et tous les autres coûts relatifs à l’opération. Logiquement, le TAEG représente le principal facteur à étudier pour la comparaison des offres bancaires en matière de crédit travaux. La majorité des établissements financiers proposent d’ailleurs sur leur site un outil de simulation qui vous permet de déterminer en temps réel le TAEG en fonction de vos propres modalités. Vous obtenez aussi le coût total du prêt, la mensualité à payer. Nous vous recommandons de calculer ce taux au niveau de toutes les banques dont les offres vous intéressent. Ensuite, vous comparez les résultats pour identifier la meilleure proposition. Bien évidemment, vous devez rester réaliste. Choisissez un délai de remboursement raisonnable au risque de vous retrouver rapidement en difficulté financière. Dans la plupart des cas, vous avez la possibilité d’effectuer des versements anticipés sans pénalité. Par contre, vous allez devoir renégocier votre emprunt si vous n’honorez pas vos engagements. Cela augmentera le coût de la dette. Généralement, le TAEG demeure fixe. Cela facilite les analyses et les comparaisons. Toutefois, des crédits à taux variables existent aussi.

En définitive…

Vous devez prendre en compte le type de crédit recherché lors du choix de votre banque. Les modalités d’obtention restent strictes pour les emprunts immobiliers. Mais, vous supportez de faibles intérêts. En dépit de leurs coûts plus élevés, les prêts travaux consommation se révèlent plus pratiques. Les établissements financiers n’exigent pas des formalités assez complexes comme les garanties ou la souscription d’une assurance. Dans tous les cas, vous devez effectuer votre choix après une comparaison du TAEG. Des offres assez intéressantes existent aussi bien au niveau des banques traditionnelles que des néo-banques.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer