Economie

Comment faire une étude de marché ? Nos conseils !

L’étude de marché reste une étape importante pour réussir la réalisation du projet d’entreprise. En effet, elle permet à l’entrepreneur de prendre connaissance des réalités et exigences du marché dans lequel il souhaite intervenir. Elle reste un outil important qui positionne votre entreprise sur le marché. L’étude du marché apporte souvent la réponse aux questions comme l’état du marché, les innovations que l’entreprise pourrait apporter sur le marché, etc. L’étude du marché doit suivre une démarche méthodologique bien définie afin d’aboutir à un meilleur résultat. En fin de compte, elle doit aider à poser une problématique et ensuite trouver les approches de solution adéquates. Pour ce faire, l’entrepreneur a le choix. Il peut le faire lui-même s’il en a les compétences ou faire appel au service de professionnels qualifiés. À travers les lignes de cet article, découvrez quelques conseils qui permettront à l’entrepreneur de faire une bonne étude de marché et de voir son entreprise réussir dans son domaine d’activités.

L’étude de marché : sa finalité

Le premier objectif de l’étude du marché est d’aider l’entrepreneur à mieux cerner les réalités de son secteur d’activités et lui permettre d’en faire profit. Il n’y a aucune utilité à démarrer une activité dans le secteur en déclin ou déjà trop saturé, etc. La collecte d’informations sur le marché se fait en différentes étapes. Ces étapes apportent un éclairage sur les zones d’ombre en apportant des réponses à certaines questions.

Le secteur d’activités et ses exigences

L’analyse du secteur est la première étape qui permet à l’entrepreneur d’asseoir les bases de son entreprise. Cette analyse apporte des réponses aux interrogations suivantes :
  • Quelles sont les lois applicables dans le secteur d’activités choisi ?
  • Ce secteur est-il assujetti à un régime fiscal spécial ?
  • Quel est l’état du secteur d’activités (naissant, croissant, saturé, déclin, etc.) ?
  • Quelle est la rentabilité de ce secteur d’activités ?
  • Quelles sont les dernières actualités sur le secteur ?

 

L’étude de la demande

Cette étape permet à l’entrepreneur d’étudier les besoins de sa future clientèle à qui il voudrait proposer ses produits ou ses services. Certaines préoccupations doivent faire l’objet d’une attention particulière :
  • Quel type de clientèle est visé (jeunes, vieux, hommes, femmes, enfants, professionnels, etc.) ?
  • Quel est le besoin de la clientèle ?
  • Quel est leur pouvoir d’achat ?

Vous pourrez notamment en apprendre plus en cliquant ici.

L’étude de l’offre

Cette analyse permet d’avoir les réponses aux interrogations suivantes :
  • Quels sont les produits que propose la concurrence sur le marché ?
  • Quelles sont les propositions faites par les autres entreprises (remarquons qu’il s’agit ici d’étudier le prix, le style de marketing, etc.) ?

Ces préoccupations auxquelles il faut apporter des solutions ne sont pas les seules. D’autres interrogations plus pertinentes peuvent s’ajouter à la liste.

Les différentes approches de faire une étude de marché

Une fois le diagnostic posé, il est nécessaire de se rendre sur le terrain afin de collecter les données. Cette étude se fait à travers différentes approches : une approche documentaire, une approche qualitative et une approche quantitative.

L’approche documentaire

Elle reste la première étape pour se faire une place sur un marché. Elle consiste à chercher les informations sur le marché. Cette collecte d’informations se fait à travers les revues de presse spécialisées dans le domaine de l’économie, les articles publiés sur Internet, la documentation disponible dans les chambres de commerce, etc. Elle vous permet de comprendre les enjeux du marché, de concevoir une stratégie pour intégrer efficacement le marché et éviter les chocs que pourrait causer la concurrence.

L’approche qualitative

Son objectif est de collecter les données qui ne sont pas mesurables. Elle se base sur un nombre réduit pour collecter un grand nombre d’informations fiables. Cette approche peut se faire de plusieurs manières :
  • Les entretiens : cette procédure consiste à interroger individuellement de potentiels clients. Elle vise à comprendre leurs motivations, leur habitude d’achat, leurs attentes, etc. Elle se fait par des formulaires de questionnaires et des causeries qui permettent d’obtenir certains détails qui seront exploités ;
  • Les séances de vulgarisation ou les réunions de groupe : cette procédure permet de réunir un certain nombre de personnes ciblées (environ une dizaine) avec lesquelles on mène des échanges pour recueillir leur point de vue sur le produit ou le service proposé. Cette méthode a l’avantage de favoriser une interaction entre les individus en confrontant leurs avis sur le diagnostic posé. Attention à ne pas perdre l’objectif de la rencontre !

Il ne faut pas oublier les informations que peut apporter une approche quantitative.

L’approche quantitative

Cette méthode permet d’obtenir des mesures de votre marché. Celles-ci sont générales et ne donnent pas beaucoup de précisions. Une étude quantitative sur le terrain vous permet d’avoir une vue globale sur un chiffre d’affaires prévisionnel.

Il est conseillé de jumeler les deux approches (qualitative et quantitative) afin d’obtenir des résultats fiables et exploitables. Dans le but de réussir son étude de marché, certaines dispositions sont à observer.

Les précautions à prendre pour réussir une étude de marché

Une étude de marché bien faite doit détecter aisément les besoins et motivations de la future clientèle, de connaître les aléas du secteur d’activités et de proposer des solutions durables. Pour ce fait, il faut :
  • Analyser l’impact de la réglementation en vigueur pour ne pas tomber sous le coup de la loi ;
  • Evaluer l’influence de la concurrence. En effet, il ne sert à rien de produire des articles à un prix abordable et que la concurrence vienne tout mettre en cause parce qu’ayant une meilleure politique de marketing, un meilleur réseau de distribution, une qualité équivalente, etc. ;
  • Bien connaître la situation géographique de sa clientèle cible. Il ne sera pas rentable de faire une étude de marché sur une clientèle d’une région A et de proposer des produits pour une clientèle d’une région B. Elles peuvent avoir des réalités qui leur sont propres ;
  • Bien se renseigner sur les besoins réels de sa future clientèle.

Notons que pour faire une bonne étude de marché, il est important de mettre un accent particulier sur 3 critères : l’offre, la demande et l’environnement d’activités.

Les moyens mis en œuvre pour réaliser une étude de marché

Il existe une multitude de moyens pour réaliser une étude de marché. Deux critères doivent guider l’entrepreneur dans le choix de ses moyens de réaliser son étude de marché. Il s’agit entre autres :
  • Du budget mis à disposition pour réaliser l’étude de marché ;
  • De l’implication personnelle de l’entrepreneur aux différentes étapes de l’étude du marché.
Une implication personnelle de l’entrepreneur est conseillée, car elle présente certains avantages. Elle permet de :
  • Faire des économies lors de l’étude du marché ;
  • Avoir une idée des difficultés qui l’attendent et auxquelles il doit apporter des solutions.

Les résultats qu’on pourrait attendre d’une étude de marché

Une étude de marché aboutit à l’élaboration d’un rapport dans lequel sont consignés les résultats obtenus au cours des différentes phases de son élaboration. L’étude de marché est une étape qu’il est nécessaire de faire en amont afin de pérenniser l’idée d’entreprise dans le temps. Ce rapport ou Business plan est essentiel pour convaincre de potentiels investisseurs à adhérer à votre projet d’entreprise.

Montre plus

Erwan

Un vrai Breton ! J'habite Brest et je suis issu d'une famille très attachée à la Bretagne. Avec mon frère, nous avons décidé de lancer ce site d'actualité mettant en avant notre belle région !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close