BretagneHigh-techSociété

Bretagne : un territoire entièrement connecté à la fibre d’ici 2026

Le Projet Bretagne Très Haut Débit (THD) a comme objectif d’implanter le THD à travers la fibre optique dans tous les foyers, entreprises et sites publics de la Bretagne d’ici 2026. Ce projet vise à couvrir équitablement les zones rurales et urbaines de la Bretagne. Il représente un atout majeur pour le développement et l’aménagement du territoire. C’est pour cette raison que la région Bretagne a décidé d’accélérer le déploiement de la fibre optique. Ainsi, d’ici la fin 2026, le raccordement à cette technologie devrait être achevé à 100 %. Le projet veut atteindre ainsi le développement de l’attractivité et la compétitivité de la Bretagne, pour un coût estimé à 2 milliards d’euros.

Mieux connaître la fibre optique

Actuellement, la fibre optique reste encore inconnue par un certain nombre de foyers bretons. En effet, à ce jour, elle n’existe que dans les grandes villes couvertes par les opérateurs privés. La fibre optique est un procédé à base de fil de verre ou de plastique. Elle permet de conduire la lumière et surtout de transmettre les données informatiques. Celle-ci peut donc servir dans l’usage du web, de la messagerie, de l’envoi de gros fichiers, etc. Elle est aussi utilisée pour la diffusion de l’audio et de l’image comme dans le cas de la téléphonie ou de la visioconférence.

La fibre optique offre différents avantages pour les quelques utilisateurs actuels et futurs de Bretagne. Son principal atout est avant tout l’affichage immédiat des pages web. 

Ensuite, elle permet de faire des téléchargements plus rapides et plus volumineux.

Il faut cependant avoir des serveurs capables d’envoyer les données de manière rapide pour profiter d’un meilleur temps de réponse.

La fibre optique permet aussi de profiter de toutes les chaînes diffusées en HD sans aucune interruption. Les utilisateurs ne risquent donc pas des coupures ou des images saccadées dues à un problème de débit. La fibre optique offre en plus une meilleure qualité d’images. Il est donc tout à fait possible de réceptionner des programmes en 4 K en Bretagne après la mise en place de ce type de connexion.

L’atout majeur de la fibre optique est aussi le fait qu’elle fournit un débit doté d’une stabilité à toute épreuve. La raison est simple : le débit est toujours constant. Par conséquent, l’atténuation du signal est minime sur plusieurs dizaines de kilomètres. Cela n’est pas le cas pour l’ADSL par exemple. En effet, celui-ci, avec son fil cuivré a besoin de répéteurs réguliers tous les 4 ou 5 km pour offrir une liaison correcte aux abonnés.

Le débit proposé par la fibre permet de profiter d’une vitesse de téléchargement d’au minimum de 100 Mb/s ou 12,5 Mo/s. Il existe des offres qui vont jusqu’à 1 Gb/s ou 2,5 Mo/s disponible actuellement. Il faut souligner que le débit maximal n’est que de 20 Mb/s sur une ligne ADSL. Il en est de même pour l’envoi des données. À cet effet, la fibre optique offre en émission un débit montant de 10 à 250 Mb/s.

Le raccordement à la fibre optique

Les frais d’installation de la fibre varient selon la taille du logement. Pour une maison ou un petit immeuble de moins de 12 logements, l’abonné doit payer les frais de mise en place de la fibre. Dans le cas d’un immeuble de plus de 12 logements, l’installation est totalement gratuite. Quel que soit le type, c’est toujours un opérateur qui prend en charge les travaux d’installation et de raccordement jusqu’à votre domicile. L’abonné n’a rien à débourser. L’opérateur va même se charger de régler la box lors de la première installation. Il s’occupe aussi de raccorder la box au reste de tous les équipements comme les ordinateurs, la TV connectée, la console, etc. La box fourni par le fournisseur d’accès dispose d’une liaison Wi-Fi et de 2 ou 4 ports Ethernet.

Les différentes étapes de l’installation de la fibre chez les foyers bretons commencent toujours par un test d’éligibilité à la fibre. Cela permet de vérifier rapidement si le logement est raccordé aux réseaux internet THD des opérateurs. Il permet en même temps de découvrir les prix et les débits des offres disponibles. Ensuite, les usagers ont la possibilité de faire le choix du fournisseur en vue d’une souscription à une offre fibre.

La durée de l’installation de la fibre varie en fonction du type d’installation, en aérien ou en souterrain. Il faut également considérer la distance qui sépare le point de branchement le plus proche de la maison à la prise optique. L’installation la plus courante de la fibre optique passe par le fourreau utilisé par le câble téléphonique du logement du futur abonné. Le raccordement se fait alors jusqu’à une prise optique installée à l’intérieur du logement. Il n’existe pas de règles bien définies pour la durée des travaux d’installations. Elle peut être très rapide et peut durer moins de 2 heures dans les maisons individuelles.

Il faut toutefois s’attendre à un délai incompressible de 3 mois pour les copropriétés. Cela concerne la fin des travaux d’installation ainsi que la mise en place effective de la fibre optique dans les appartements. C’est aussi le temps nécessaire aux opérateurs concurrents pour se manifester au cas où ils voudraient aussi exploiter le réseau fibre de l’immeuble. Il faut rappeler qu’il n’y a aucun délai pour un logement individuel. En effet, la fibre peut être accessible dès que son installation est effectuée.

Chantier de raccordement et soudeuse fibre optique

La qualité du raccordement en fibre optique dépend beaucoup de la soudeuse fibre optique. En effet, celle-ci doit être performante pour avoir une meilleure précision et une bonne fiabilité de l’épissure. Cet équipement doit aussi être rapide aussi bien pour le temps de soudure que pour temps de chauffe au four. Enfin, elle doit être simple d’utilisation avec un écran tactile et un grossissement d’images pour bien distinguer les fibres et les gaines.

Pour information, le choix de la soudeuse dépend avant tout du type de chantier à effectuer lors des raccordements. Pour les ménages, il s’agit généralement d’un raccordement client de type FTTH-D3. Cela concerne l’installation de la prise optique, l’installation du boitier fibre optique, et les tests de bon fonctionnement.

Après, il faut également considérer le type du réseau à raccorder. Sur le transport D3 par exemple, il faut souder de la fibre optique monomode. Pour cela, l’utilisation d’une soudeuse de fibre optique cœur à cœur est recommandé. C’est la plus légère et la plus rapide des équipements disponibles sur le marché. Certains modèles portatifs sont utilisés par les installateurs de fibre optique.

Le raccordement par soudure offre une performance élevée et garantit une meilleure résistance des installations. Ainsi, les câbles peuvent être étanches à l’eau, mais aussi à la poussière et aux chocs. Cela assure ainsi une meilleure connectivité pour les maisons individuelles, mais aussi les immeubles. En plus, l’utilisation de ce type de matériel diminue les pertes qui peuvent survenir lors de l’émission des données informatiques.

Quelques types principaux de réseau fibré

Dans le domaine de la fibre optique, il faut se familiariser avec divers termes. Quatre d’entre eux méritent d’être connus. Ils sont assez simples et de compréhension aisée :

  • le FTTLA est un réseau acheminé qui s’arrête jusqu’à un amplificateur situé dans le quartier ; la transmission des données est ensuite reprise en coaxial et distribuer à plusieurs maisons et immeubles du quartier
  • le FTTB désigne un réseau fibré acheminé jusqu’au bas de votre immeuble ou au portail ou à la porte de votre maison ; les données sont également diffusées avec un câble coaxial.
  • Le FTTH est le réseau qui arrive jusqu’à votre domicile ; c’est le réseau qui intéresse la plupart des ménages.
  • Enfin, le ping ou le round-trip time représente l’écart ou latence entre votre ordinateur ou console et un serveur distant. Il se mesure en milliseconde (ms). Il est très important pour les joueurs qui ont besoin d’une latence la plus réduite possible afin de jouer dans de très bonnes conditions. Avec la fibre, il est possible de passer en dessous des 10 ms.

Tout est possible pour la Bretagne. Avec une installation imminente et totale de la fibre optique, tout le territoire peut ainsi profiter d’une connexion rapide et performante à internet. Ainsi, le projet Bretagne Très Haut Débit est très prometteur. C’est aussi sans compter sur l’intérêt grandissant que portent les Bretons à l’égard de ce projet d’installation de la fibre optique. 

 

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer